Partagez | 
 

 Mon beau miroir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Mon beau miroir  Ven 12 Juin - 21:36



I. EARL WHITELOCK


• NOM : Whitelock
• PRÉNOM : Earl
• NATIONALITÉ : Britannique
• ÂGE : 28 ans
• SEXE : Homme
• ORIENTATION SEXUELLE : Les gens beaux. Et discrets sur leurs conquêtes. Les ennuis peuvent arriver très vite dans cette Angleterre puritaine.
• MÉTIER : Tailleur / Couturier
• SITUATION FINANCIÈRE : Aisée
• OCCUPATIONS/PASSIONS : Les beaux vêtements. Critiquer l’apparence des gens. Apprécier l’apparence des gens. Apprécier sa propre apparence.
• GROUPE : Conte
• HISTOIRE D'ORIGINE : Blanche-Neige : le Miroir Magique


II. LES DESCRIPTIONS.


CARACTÈRE

Arrogant • Hypocrite • Blessant  • Superficiel • Joueur • Soigneux



Earl n’est pas blessant parce qu’il aime les belles choses. Il aime les belles choses parce qu’elles lui permettent d’être blessant. Ou au contraire, de complimenter, quand il juge la personne méritante. Critiquer est son petit plaisir de la vie, mais aussi sa grande passion et sa manière d'interagir avec le monde. Pour lui, la beauté est son échelle de jugement, et il juge bien souvent l’âme des gens en fonction de leur apparence. Quelqu’un d’aussi beau ne peut qu’être gentil, n’est-ce pas ? Et un laideron ne mérite en aucun cas qu’on s’attarde sur sa personnalité.


Se permettre de juger les gens et leur apparence lui donne cette supériorité morale dont il a besoin pour évoluer dans le monde. Ses critiques acerbes rendent ses compliments d’autant plus précieux, et les membres de l'aristocratie britannique sont prêts à beaucoup pour obtenir sa validation et ses créations, lesquels vont de pair, car Earl est suffisamment riche et demandé pour se permettre de discriminer parmi ses clients, même haut-placés. Il est si prétentieux qu’il n’accepte d’habiller que les personnes qu’il juge esthétiquement plaisantes, et il le crie haut et fort.


Malgré ce qu’il prétend, il sait toutefois se montrer d’une hypocrisie à toute épreuve. Aussi stable que soit sa position, il existe toujours des personnes capables de vous évincer si vous les dérangez, et il le sait. La recherche de faveurs et le simple instinct de survie l’entrainent bien souvent à chanter les louanges de personnes qui, bien que riches et puissantes, feraient une faveur au monde en cachant pour toujours leur visage derrière l’un de ces jolis masques qu’on porte dans ce bordel de luxe qu'il fréquente parfois.


Il se trouve parfait, et le dit. Pour lui, la beauté est la seule vraie richesse de ce monde, et la preuve d’une âme forte. Car une personne belle est une personne qui se respecte, et une personne qui connait sa valeur réussira toujours dans la vie. Pour le moment, cet état d’esprit semble jouer en sa faveur, autant dans sa vie personnelle que professionnelle.


Reconnaissons quand même une qualité à cet homme, il est compétent. Si son jugement des autres peut souvent sembler douteux, ce n’est pas le cas de ses créations, qui sont toujours réalisées à la perfection. Il est doué, mais surtout, il est travailleur. Obsédé presque. Il ne s’autorisera jamais à délivrer une tenue dont il n’est pas entièrement satisfait, et sa satisfaction est, comme vous avez pu le comprendre, très difficile à obtenir. Il en perdra le sommeil et la santé s’il le faut, mais le vêtement qu’il vous a promis sera parfait sous toutes les coutures, vous pouvez en être assuré.


PHYSIQUE



Il fera toujours une remarque sur votre apparence, et, par conséquent, vous ne pourrez vous empêcher d’analyser la sienne. Selon son avis sur votre personne, vous tirez sans doute l’une de ces deux conclusions. Parce que ce qu'on pense des autres est le reflet de nous-mêmes, n'est-ce pas ?


Cet homme est détestable. Son sourire méprisant et son air hautain lui déforment le visage, et il n’a aucune carrure. Il a l’air faible et trop gâté, voilà un homme qui n'a probablement jamais fait de vrai travail dans sa vie. Ses vêtements sont étranges et trop coûteux pour être jugés de bon gout. Vous n'avez rien vu de tel ailleurs, et l'extravagance n'est pas quelque chose que vous appréciez. Il respire l’insolence. Ses mains sont trop fines, presque féminines, et, intérieurement, vous soupçonnez, en voyant ses grands gestes et son maniérisme, qu’il soit l’un de ces invertis dont on entend parfois parler. Malgré vos doutes, vous choisissez pourtant de l’ignorer. Il transpire la richesse et vous ne souhaitez pas d’ennuis.


Cet homme est lumineux. Cheveux blonds aux ondulations parfaites, yeux clairs et sourcils fins, toujours souriant, bruyant et exubérant, il est difficile de passer à côté du jeune tailleur. Si les habits qu’il porte ne sont pas forcément adapté à son apparence, et n’iraient probablement à personne étant donné leur caractère inédit, ils sont indéniablement d’une excellente qualité, et réalisés à la perfection. Et ces étoffes ! La richesse du tissu et la finesse des finitions vous intriguent. Et peut-être, séduit, déciderez-vous d’engager la conversation afin d’en apprendre plus sur ces précieux habits. Cet homme est comme une vitrine sur laquelle vous pouvez admirer les créations les plus originales. Mesurant autour d'un mètre soixante-dix, sa silhouette fine et proportionnée permet de mettre davantage en valeur les œuvres qu'il porte.


S’il est toujours vêtu d’un costume en public, les rumeurs courent qu’il prendrait plaisir à essayer les robes des clientes dans l’intimité de son atelier. Consulté sur ces commérages, il répond souvent que la perfection de ses œuvres siérait les gens de tous les sexes. La petite révérence et l’air amusé qui accompagnent cette affirmation vous convaincront qu’il ne s’agit là que d’une plaisanterie, et que le bruit a donc bien été lancé par des jaloux.


III. L'HISTOIRE.




♫ Miroir, mon beau miroir ♫


Le miroir est un objet représentant la vérité. Il reflète fidèlement tout ce qui se trouve devant lui. Malheureusement, et comme pour beaucoup de choses ici-bas, vous faites bien souvent votre propre interprétation de ce que vous y voyez, refusant de voir vos imperfections, ou, au contraire, y lisant des déformations que nul autre ne perçoit. Pour cette raison, le miroir est bien plus un reflet de vos désirs profonds que de la réalité de ce monde, même s’il révèle bien plus souvent ce que vous avez peur d’apprendre plutôt que ce que souhaitez voir.


C’est dans le conte de Blanche-Neige que les vérités du Miroir Magique ont provoqué le plus de troubles. A trop souvent s’admirer dans un miroir, il est facile de s’imaginer que vous êtes la seule, et donc la plus belle chose, à s’y refléter. Objets immobiles et inanimés, il ne peut pas vous détromper. Mais, doué de parole, le Miroir Magique s’est permis cette offense. La vanité des puissants est un fléau violent, et une jeune âme faillit perdre la vie pour commettre le crime d’avoir un reflet plus flatteur qu’une reine.


« Blanche-Neige est belle, si belle, bien plus belle que toi. »
« Blanche-Neige est en vie, et sa beauté aussi. »


A plusieurs reprises, le Miroir dénonça la princesse. Mais un tel objet n’a pas d’âme, il ne cherche à piéger personne. Il est là simplement pour refléter fidèlement la vérité, et en ce qui concerne les conséquences, seules sont à blâmer les personnes dont l’orgueil ne supporte contradiction.


Peut-être ne devriez-vous pas chercher à contredire ou corriger ce que vous dit un miroir. Si vous connaissez la fin de ce conte, vous savez pourquoi.




♫ Dis-moi qui est la plus belle ♫


Earl Whitelock naquit dans une famille de la petite noblesse, d’un père qui, comme beaucoup d’aristocrates, considérait le travail comme impur et vivait donc des rentes que lui rapportent ses terres.


Le jeune homme aurait pu vivre une enfance tout à fait enviable s’il n’en était pour sa mère. Margaret Whitelock était, avant même la naissance de son fils, une femme d’une faible constitution. Très belle, mais également très délicate, elle ne recevait que peu de compagnie. Mais son état se dégrada, et elle fut bientôt qualifiée par des médecins à l’air peiné de « faible d’esprit ». Faible ou perdu, l’esprit de la jeune mère n’était en tout cas pas comme celui du reste de la société, et son comportement, variant d'un extrême à l'autre, poussa son mari à la garder enfermée loin du regard de la société afin de ne pas être moqué pour les folies de sa femme.
Cet isolement forcé ne fit rien pour Margaret, dont l’esprit semblait s’égarer de plus en plus. La naissance d’Earl apparut comme une bénédiction, offrant un héritier à Sir Whitelock, qui craignait que sa femme ne finisse par succomber sans lui donner de descendants, ou pire, survive dans cet état et sans enfants, ne lui permettant pas de se remarier. Earl fut laissé à sa mère, dont le comportement s’apaisa beaucoup, et resta jusqu’au bout sa seule compagnie en dehors des domestiques.


Très attaché, et surtout très protecteur envers sa mère, le jeune homme était furieux par ce qu’il entendait dire au sujet de Margaret quand il arriva en âge de se présenter en société. Puisque ces gens se permettaient de juger sa mère, il décida qu’il se permettrait de juger ces gens. Tous les soirs, il racontait, avec sans doute beaucoup d'exagération, force détail et sans aucune merci, les horreurs, fautes de goût et d’esprit, qu’il voyait dans la haute société. Sa mère riait de son animosité.


« Et moi, tu ne me critiques pas ? »
« En cherchant à la ronde, dans tout le vaste monde, on ne trouve pas plus belle que toi, maman» chantonnait-il en réponse.


Et pour lui, elle l’était, la plus belle. Recluse, Margaret occupait ses journées par la couture, en créant de magnifiques vêtements pour elle et pour son fils. Aux yeux du garçon, ces vêtements étaient les plus beaux, et sa mère la plus douée pour les créer. Quand elle les portait, elle était plus belle qu'une reine. Il jouait au milieu des tas d’étoffes qui recouvraient le sol de la chambre, et bien vite, sa mère céda et se mit à lui enseigner cette occupation pourtant réservée au sexe faible. Son père resta très longtemps ignorant des activités de son fils, refusant le plus souvent d’interagir avec sa femme maintenant que celle-ci lui avait donné un enfant.


Earl grandissant, son père se mit à recevoir de plus en plus de compagnie afin que son fils soit introduit aux puissants et puissent entrer dans leurs bonnes grâces. Le jeune homme apprit bien vite à manier flatterie et hypocrisie, ses grands yeux bleus représentant un atout imparable quand il s’agissait d’amadouer les invités. Ses connaissances en toilette lui attirèrent très tôt la sympathie des femmes, qui s’amusaient des remarques du garçon et, parfois mais sans jamais l’admettre, en prenaient note.


Ces réceptions provoquèrent de nouvelles dégradations dans la santé mentale et physique de Margaret, qui se retrouvait de plus en plus isolée, pouvant de moins en moins obtenir la compagnie de son fils. Lorsque Sir Whitelock surprit la mère et le fils en train de broder le corsage d’une robe, il entra dans une colère noire, giflant sa femme et attrapant son fils par le bras pour le jeter hors de la pièce. Pour éloigner son fils de ces activités féminines dangereuses, il lui interdit de rendre visite à sa mère. Celle-ci mourut dans le mois, sans que la punition ne soit levée, peu avant les 14 ans de son fils.


Cela ne fit rien pour freiner le jeune homme qui, la passion grandie par la haine, n’eut que peu de difficultés à trouver des moyens de continuer ses activités en accompagnant les femmes de la haute société chez leurs couturiers afin de se lier d’amitié avec eux.


Concluant que l’étrange occupation de son fils venait d’un modèle féminin défectueux, Sir Whitelock décida de se remarier deux ans plus tard avec une jeune femme qu’il, la rumeur disait, fréquentait depuis bien avant la mort de son épouse.


Cette décision ne se releva en rien être sage. Earl, furieux de voir ainsi sa mère remplacée, se montra odieux avec la jeune femme, lui murmurant des insultes d’un ton doucereux à chaque fois qu’elle croisait son chemin, ce qu’elle décida bien vite de cesser de faire.


« Si le visage est le miroir de l’âme, alors vous avez une âme bien laide, ma Mère. »


Bien que tendue, la situation resta constante deux nouvelles années, au bout desquelles Earl se présenta avec un grand sourire au bureau de son père. Leurs interactions ayant toujours été réduites au minimum, celui-ci se trouva perplexe devant cette initiative, mais se prit quand même à espérer une bonne nouvelle. Une volonté de mariage peut-être ? Au grand plaisir de son père, le jeune homme avait acquis une réputation de séducteur qu'il trouvait rassurante. Des fiançailles seraient plus que bienvenues.


Ce ne fut pas le cas.


Earl annonça qu’il avait trouvé un poste d’apprenti. Pire, un poste d’apprenti chez un tailleur. Un noble ne travaille pas. C’était l’un des grands principes auquel tenait le père. Un homme ne fait pas couture. C’est également l’un de ces grands principes. Earl fut immédiatement renié.




♫ No one ugly allowed ♫


La carrière d’Earl fut fulgurante. Travailleur, possédant déjà de bonnes bases, imaginatif et surtout, motivé, son succès lui permis d’ouvrir sa propre petit boutique à 22 ans puis, un peu plus d’un an plus tard, de la déménager au Luxury Square, aux côtés des autres grandes enseignes de couture.


Si, en souvenir de sa mère et en guise de vengeance vis-à-vis de son père, il se spécialise aujourd’hui en toilettes féminines, il possède également une clientèle masculine respectable, et n’est pas moins doué dans ce domaine. A 28 ans, il est un tailleur et couturier, mais surtout un œil critique reconnu dans la capitale. Sa boutique est célèbre pour son snobisme et la discrimination qui y est effectuée. En effet, pour être habillé par Earl Whitelock, vous devez non seulement être riche, mais surtout être beau. Porter l’un de ses vêtements est à la fois une victoire et un compliment, et si cette pratique lui attire la rancœur de certains, elle n’égale pas la reconnaissance des âmes flattées qu’il accepte d’habiller. Ou de fréquenter d'une manière plus intime.


IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

Prénom/Surnom: Pépin
Âge  : 21 ans
Autres comptes : Un jour peut-être
Comment avez-vous découvert le forum : *smiles creepily at Julius*
Comment trouvez-vous le forum : Cool **
Avatar du personnage : Noel Valmore de Wand of Fortune


FICHE PAR FALLEN SWALLOW



Dernière édition par Earl Whitelock le Mar 15 Déc - 18:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
Messages : 1013
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
avatar
The Cheshire Cat
Chester Winks
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  Ven 12 Juin - 21:45

Miroir, miroir en bois d’ébène, dis-moi, dis-moi que je suis le plus beau ♥ owi owi

Et peut-être que je lirais ta fiche ce soir fhuhuhu ~

Plus sérieusement, bienvenue à toi beau blond et si ta fiche est bel et bien finie, je m'en occupe tout à l'heure :3

_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  Ven 12 Juin - 21:48

Bienvenue ! J'ai beaucoup aimé ta fiche, ton personnage est très intéressant ! À bientôt ! :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  Ven 12 Juin - 21:50

Chester:

You are indeed beautiful (avec un tel avatar en même temps, Loki, je suis conquis) ♫

Merci ! Je me laisse la nuit pour relire et corriger les fautes, si tu veux bien, mais il n'y aura normalement aucun changement notable (sauf demandé èwé) donc c'est presque bouclé de mon côté

Evans:

Merci beaucoup *-*
Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
Messages : 1013
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
avatar
The Cheshire Cat
Chester Winks
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  Ven 12 Juin - 21:53

Oui pas d'souci, je m'emballe X3

Tu pourras aller signaler ta fiche terminée dans le topic approprié (dans "fiche en cours"), comme ça je sais quand je peux venir y poser mes pattes ♥

_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  Ven 12 Juin - 21:58

Entendu !

Je devrais signaler ça demain matin normalement èwé

Et encore merci pour l'accueil ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  Ven 12 Juin - 22:58

Hey \o/ bienvenue !

Ok. J'adore ton perso', il est super intéressant. Je vis comme une offense personnelle le fait que ce soit le Miroir, mais il est super cool ♥.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  Ven 12 Juin - 23:02

That's because it IS a personal attack sweety 8D *sort*

Merci beaucoup je suis content que tu apprécies mon bébé **


Dernière édition par Earl Whitelock le Dim 20 Déc - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
Messages : 1013
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
avatar
The Cheshire Cat
Chester Winks
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  Sam 13 Juin - 13:46



Tu es validé !



— Tout comme votre image, c'est parfait mon cher ♥️
J'adore son caractère, j'aime les persos avec de gros défauts :D ! Et pourtant, il s'intègre vraiment bien dans la Haute. D'ailleurs, son histoire est touchante. En fait, c'est la première fois que je vois un perso' aussi superficiel, j'trouve ça trop cool xD
C'est avec plaisir que je te valide, bon amusement  


Tu peux maintenant aller rp sur le forum ainsi que sur la chatbox (sans en abuser). N'oublie pas maintenant d'aller réserver ton avatar, afin d'être unique en ton genre. Nous nous occupons d'ajouter automatiquement sur la liste l'origine de ton personnage s'il est réincarnation.
Si tu n'as pas encore de partenaire(s) en vue, tu peux faire une recherche rp et/ou une demande de liens qui déboucherait éventuellement sur un topic. Ensuite, tu peux créer une fiche pour gérer tout ceci. Si besoin, tu peux demander un logement, et enfin mais surtout, si tu as des suggestions ou d'autres demandes, n'hésite pas à contacter l'administration.

Amuse-toi bien !

Le staff ~



_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 365
Date d'inscription : 18/03/2015

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Baron d'Empire
Relations:
avatar
Baron Samedi
Jeremiah Saturday
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  Sam 13 Juin - 16:29

La bienvenue, surface en verre polie, un bien beau rôle que celui-là, excellent travail. Peut-être viendrais-je voir un jour ce que le miroir me renverra, qui sait ? Ce serait sans doute une expérience intéressante. Mais n'hésitez pas à venir à ma fête, vous devriez y trouver quelques petites choses à votre goût uhuh.

_______________________________________________________
~ En lui vont pullulantes toutes les vilenies dont Nature l'emplit. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  Sam 13 Juin - 19:12

Merci beaucoup pour la validation ! (et pour les compliments ♫ Heureux de voir que les défauts de Earl sont appréciés !)

Baron:
Une expérience intéressante, sans nul doute, mais apprécierez vous ce que le Miroir vous renverra ? C'est un jeu dangereux quand votre passé est trouble. Quoi qu'il en soit, l'accueil est apprécié, tout comme l'invitation ♫
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mon beau miroir  

Revenir en haut Aller en bas
 

Mon beau miroir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Réel] miroir, mon beau miroir...
» Miroir mon beau miroir, qui est le plus beau?
» Miroir, mon beau miroir, arrête de me renvoyer mon reflet. の Allia
» Miroir, mon beau miroir
» [Flash Back] Miroir, mon beau miroir. Dis leur qui est le grand Jones. [PV Erwin Dog]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rain of madness :: A Fascinating Story :: Fiches de personnages :: Fiches abandonnées-