Partagez | 
 

 You smell good, y'know? - Saturday Nightfever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: You smell good, y'know? - Saturday Nightfever  Sam 13 Juin - 11:43



I. SATURDAY NIGHTFEVER


• NOM : Nightfever
• PRÉNOM : Saturday
• NATIONALITÉ : Français-Italien
• ÂGE : 23 ans
• SEXE : Homme
• ORIENTATION SEXUELLE : Pansexuel
• MÉTIER : (je vais trouver)
• SITUATION FINANCIÈRE : Aisée
• OCCUPATIONS/PASSIONS : Goûter de nouveaux plats, les odeurs diverses et variées.
• GROUPE : Conte/Légende (étant un conte oral, je n'en suis pas sûre)
• HISTOIRE D'ORIGINE : Le Croque Mitaine


II. LES DESCRIPTIONS.


CARACTÈRE

Gourmet • Gourmand • Egocentrique • Extravagant • Humour douteux • Perfectionniste


Si l'erreur est humaine, cet humain est une erreur. Saturday est paradoxal et illogique. Sa vie se résume en une phrase: "Manger ou être mangé". Qu'il soit gourmand n'est pas très rare parmis tous les humains, mais qu'il soit gourmet en plus y ajoute son piquant. Il se doit d'observer sa nourriture, de l'inspecter au détail près avant de le déguster. Saturday est étrange, son humour est assez douteux, mais il se vexe assez vite lorsqu'on ne rit pas de ses blagues. Et il vaut mieux ne pas le vexer.
saturday a des qualités: il est très perfectionniste et fait toujours tout avec précision et grâce. Et il le sait, et ne se gène pas pour s'en vanter à qui ne veut pas l'entendre. Tout ce qu'il fait est calculé à l'avance et prévoit toujours tout à tel ou tel moment, pourtant il laisse filer la plupart de ses "dîners".
Ses dîners, parlons en: Gourmet comme il est, son objectif n'est pas de laisser une trace sanglante dans la chambre de ses victimes (aussi délicieuses soit-elle). Il préfère quand tout est découpé proprement, proportionnellement et symétriquement. Tout est un travail de précision. Saturday ne mange que les parties qui sont supseptible de lui plaire, par leur forme, leur couleur et surtout leur odeur.
Saturday adore les odeurs. Qu'elles parviennent de fleurs où d'autres êtres vivants, cela lui donne toujours des pensées poétiques, et il lui arrive de se lancer dans des tirades sur la simple odeur d'un enfant.
Oui, Saturday a déjà tué. Il ne l'a jamais vraiment regretté, il a toujours une belle récompense due à ses efforts et ça lui évite de déprimer. Car même s'il est contre, Saturday fait très souvent usage de la violence. Mais Saturday n'aime pas tuer directement, cela le rendrait trop triste : il préfère simplement prendre ce dont il a besoin et de repartir ensuite.
Saturday a déjà pleuré, il a déjà regretté et beaucoup de fois il a menti. Mais Saturday trouve toujours quelque chose qui le mettra de bonne humeur à côté. Quelque chose ou…quelqu'un.
Si Saturday est un monstre, il est certainement le pire de tous. Saturday est un être humain.


PHYSIQUE


Saturday est celui qui aurait dût être l'être parfait, il en est certain. Cette allure longiligne, cette grandeur et ces traits fins se rapprochent de la perfection. C'est bien dommage qu'ils soient aussi déformables qu'un élastique. Saturday possède un visage très expressif, et à chacun de ses gestes et de ses mimiques sont toujours très exagérées. Sa peau est d'une clarté effrayante, aussi blanche qu'un nuage de lait. Et pourtant, il peut avoir un côté assez sombre. Ses cheveux toujours parfaitement coiffés, de sorte à ce qu'ils soient plaqués sur son crâne, sont d'une teinte étonnante: Un violet vif tirant parfois sur le bleu. Quand à ses yeux, ils sont d'un bleu océan profond, qui tournent parfois au rouge sang selon la lumière et le côté où l'on observe.

Saturday se démarque des autres par son style assez… spécial. Il porte souvent -toujours en fait- des costumes très colorés aux motifs extravagants, tels que des rayures ou des pois.
Contrairement à son allure svelte et légère, Saturday est en réalité un homme plutôt fort et habile à la fois. Il cache en effet, derrière sa démarche gracieuse et son costume sans un grain de poussière, un corps musclé jusqu'au bout des ongles.
Il aime aussi porter des masques.


III. L'HISTOIRE.


Il était une fois, c'est toujours ainsi que l'on débute un conte. Ces histoires idylliques, où quoiqu'il arrive, aussi rocambolesque soient les péripéties, au héros ou à l'héroïne, celui-ci restera en parfait état du début jusqu'à la fin de l'histoire.
Mais croyez le ou non, savoir que ce qu'il nous attend est un prince avec un cheval blanc et une fin heureuse est bien plus ennuyeux qu'une fin surprise.
Bad end ou Happy end?
Ces histoires sont à pleurer tant elles sont niaises.
C'est pour cela que cette histoire est bien loin d'être un conte.

Il était une fois, un homme qui n'avait pas eu vraiment d'enfance. Il est né a tel endroit, avec tels parents et sa vie s'est révélée d'une monotonerie lassante. Ses parents sont morts alors qu'il était petit, et il a vécu seul dans la grande maison et la fortune que ses parents avaient laissé derrière eux.
Leur disparition n'était rien pour les autres. C'était comme un caillou qui était toujours au même endroit sur la route qui soudain disparaissait: sans intérêt.
Pour eux, du moins.
Saturday a toujours détesté l'école. Trop de rires, trop de sourires, trop d'enfants heureux. Des enfants qui avaient leurs deux parents. Des enfants qui avaient parfois des frères et soeurs. Des enfants qui avaient des cadeaux d'anniversaire. Quel jour était-il né?
Lui même ne s'en souvient plus.
Ayant appris à lire avant la mort de ses parents, Saturday s'est mis à observer méticuleusement chaque livre de chaque bibliothèques de la grande maison. Il devait y avoir plusieurs centaines de livres par rangées, et dix rangées par meuble. Et dans une seule bibliothèque, il y en avait au moins cinq.
Il y avait des livres sur tout: de la littérature jusqu'à la trigonométrie, comment apprendre l'italien et l'anglais jusqu'à l'allemand. Et Saturday, en une dizaine d'années avait lu tous ces livres deux, voire trois fois.
Mais au fil que ces années passèrent, sa haine n'avait fait que se tapir au plus profond de son esprit, car elle allait bientôt ressurgir.
Très bientôt.

Don't look under your bed ♪

Pas fini ♪


IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

Prénom/Surnom: Tsukkomi
Âge  : 14 ans (Je prend en responsabilité le fait que le forum soit déconseillé aux moins de 18 ans, je ferai pas de bêtises '^')
Autres comptes : //
Comment avez-vous découvert le forum : Par partenariat~
Comment trouvez-vous le forum : Design très joli et contexte attirant, je n'ai rien à redire ♪
Avatar du personnage : Shu Tsukiyama Feat. Tokyo Ghoul


FICHE PAR FALLEN SWALLOW



Dernière édition par Saturday Nightfever le Sam 13 Juin - 20:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
Messages : 1013
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
avatar
The Cheshire Cat
Chester Winks
MessageSujet: Re: You smell good, y'know? - Saturday Nightfever  Sam 13 Juin - 13:18

Bienvenue p'tit chaton ♥

Amuse toi bien parmi nous et courage par ta fiche !

Je suis impatient de voir ce que ça va donner :3

_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: You smell good, y'know? - Saturday Nightfever  Sam 13 Juin - 13:48

Merci ! ♪
J'essayerai de me dépêcher '^'
Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
Messages : 1013
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
avatar
The Cheshire Cat
Chester Winks
MessageSujet: Re: You smell good, y'know? - Saturday Nightfever  Sam 13 Juin - 13:53

Tu as le temps voyons ♥

_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 365
Date d'inscription : 18/03/2015

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Baron d'Empire
Relations:
avatar
Baron Samedi
Jeremiah Saturday
MessageSujet: Re: You smell good, y'know? - Saturday Nightfever  Sam 13 Juin - 15:11

Prenez garde, je suis le seul détenteur de la force du samedi, bien que j'adore le jeu de mot, je défendrais mon titre tant avec bec qu'avec... ongles.

Mais la bienvenue tout de même !

_______________________________________________________
~ En lui vont pullulantes toutes les vilenies dont Nature l'emplit. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: You smell good, y'know? - Saturday Nightfever  Sam 13 Juin - 18:11

Oh mais je n'oserai jamais voyons ♪
Au contraire! Il faut en rallier plus pour fonder une secte qui gouvernera… Un pâté de maison! (c'est un bon début on va pas chipoter)

Merci !~
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: You smell good, y'know? - Saturday Nightfever  Ven 26 Juin - 11:30

Bienvenue à toi, mon cher Saturdinou ♥
Je viens aux nouvelles! Comment avance la fiche de ce cher cannibale d'amour?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You smell good, y'know? - Saturday Nightfever  

Revenir en haut Aller en bas
 

You smell good, y'know? - Saturday Nightfever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rain of madness :: A Fascinating Story :: Fiches de personnages :: Fiches abandonnées-