Partagez | 
 

 (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Jeu 13 Aoû - 3:46



I. LYSANDER RIVENDALL.


• NOM : Rivendall.
• PRÉNOM : Lysander Pan.
• NATIONALITÉ : Franco-anglaise.
• ÂGE : 26 ans.
• SEXE : Masculin, jusqu'à preuve du contraire.
• ORIENTATION SEXUELLE : Non.
• MÉTIER : Majordome, ayant suivi une formation au combat et à l'assassinat raffiné. Que ce soit pour pourvoir aux besoins des maîtres ... ou des siens.
• SITUATION FINANCIÈRE : Moyenne.
• OCCUPATIONS/PASSIONS : Lecture. Musique. Escrime. Bizarrement, le jardinage (il est très doué avec les plantes.)
• GROUPE : Divinités.
• HISTOIRE D'ORIGINE : Dieu-lion de la mythologie Nubienne. (Apédémak.)


II. LES DESCRIPTIONS.


CARACTÈRE

Fier • Loyal • Rancunier • Sanguin • Cynique • Courageux • Rusé
• Avare • Stratège • Jaloux • Honnête • Discret




La plus grande qualité de Lysander est également son pire défaut, son talon d'Achille - sa fierté. Ce n'est pas une arrogance sans fin ou un dédain d'autrui, non. C'est une émotion qui refuse qu'on le rabaisse, qu'on l'humilie, qu'on nie sa noblesse. Il déteste qu'on le critique, qu'on se moque de lui, et gare à vous si vous osez le mettre en colère : il possède une rancune tenace et glaciale. Ne vous attendez pas à une réplique immédiate - ce sera plus insidieux et plus létal, à la manière d'une ombre. C'est néanmoins un homme loyal et honnête, qui ne ment que rarement et qui donne rarement sa confiance tout en respectant ceux à qui il l'offre. Rares sont ses amis, mais ceux-là sont précieux à ses yeux.

Doté d'un caractère franchement sanguin, il s'emporte facilement. Si il arrive à tempérer sa violence sous-cutanée et ses gestes mortels, ses mots par contre son venimeux et touchent leur cible comme de minuscules échardes acérées. Cynique, il a une forme d'humour plutôt noir, qui ne plaît pas à tout le monde ; de toute façon, il plaisante rarement avec autrui. Néanmoins, il adore les jeux de mots et d'esprits, les énigmes et les puzzles mentaux qui font bouillonner son cerveau. C'est un homme rusé, plus proche de l'intelligence animale et primale que de celle de l'homme en lui-même. Il est fin et habile avec les paroles, et sans être exactement un manipulateur, il sait énoncer des idées de façon claire et précise.

Il aime ce qui brille et ce qui est d'or. Il a donc le plus grand mal à se séparer de son argent, de ses objets précieux, et l'on peut dire sans se tromper qu'il est avare et matérialiste. Il refuse qu'on touche à ses affaires, et il prend un grand soin de lui comme de ce qui lui appartient. Très courageux, il n'hésite pas à se lancer au-devant des ennuis ou de ce qui semble dangereux, car la notion de danger est si relative chez lui qu'il n'a nullement peur de combats ou de quoi que ce soit, en réalité, qui soit physique. Ses peurs sont plus profondes, viscérales - humaines. La terreur de l'inconnu, du noir et de l'obscurité, l'angoisse chevillée au ventre depuis les heures primordiales. C'est un grand stratège, qui établira toujours différents plans de secours et qui évite de se laisser surprendre. Il déteste les surprises, qu'elles soient matérielles ou humaines - il apprécie de contrôler ce qui lui arrive, et si il accepte qu'on lui donne des ordres ou qu'on le domine hiérarchiquement, en tant que majordome, il prend soin de choisir ceux qu'il sert. Des hommes et des femmes d'exceptions, qui ont droit selon lui à quelqu'un de sa trempe.

Il est d'un naturel jaloux et possessif, quiconque attire son attention et une émotion chez lui se voit marqué dans son esprit d'un marqueur de territoire. Il croit en peu de choses, hormis lui-même et en la mort. Très discret, que ce soit à la manière des chats sur le bout des pieds ou sur lui-même, il ne donne sur son passé ou sur ses pensées que les informations qu'il désire, souvent au compte-goutte.



PHYSIQUE




Vous sentez un frisson vous remonter le long du cou. Vous bouger vos yeux. Vos iris rencontrent les prunelles d'or, un peu plus loin, et vous avez la sensation d'observer un désert mouvant, de l'or fondu qui chatoie en miroitant, le soleil qui darde des rayons paresseux. Vous clignez des paupières, et vous réalisez que ce ne sont que des yeux jaunes. Qui vous observent avec une fixité qui n'est pas sans rappeler les fauves ou les serpents, les grands carnassiers sauvages. Puis, vous déglutissez et vous pouvez remarquer que l'être vous sourit poliment, de cette politesse froide et distante de ceux qui servent tout en sachant que, même si là est leur place, ils n'en sont pas moins inférieurs.

Ce homme qui ancre ses regards à votre être n'est pas dénué d'un certain charme. Rasé de près au niveau du visage, il met ainsi en avant les traits délicats et presque félins de son être. Il possède une espèce d'élégance innée, dans le moindre de ses gestes, alors qu'il repousse ses cheveux mi-longs attachés en catogant, et de ce brun-noir qui n'est pas sans rappeler les terres d'autrefois, noyées d'eau et des ombres de la nuit. Vous remarquez qu'il est grand, plus grand que la moyenne d'ailleurs, mais que sa stature, loin d'être musculeuse, est efflanquée, mince. Cependant, cela donne un côté audacieux et redoutable à toute sa carrure. Comme si il camouflait de sous ses habits raffinés de majordome - car oui, c'est bien cela qu'il est , un majordome - un fauve, un animal violent à la colère primale et destructrice.

Ses mains possèdent de longs doigts qu'il agite devant lui quand il parle, légèrement penché sur le côté, à une demoiselle près de lui. Sûrement une servante, au vu de sa tenue. Vous vous approchez, vaguement hypnotisé, et vous captez les timbres de sa voix. Graves, rauques - plein d'un désir, d'une inhumanité, d'un contrôle incroyables. La mélodie de ses paroles est comme une litanie qui vous obsède soudain. Mais vous n'avez aucune idée du pouvoir qu'il peut mettre dans ses intonations, cet être charismatique. Il vous jette un regard et s'approche. Séducteur. Sa main frôle la votre, et vous sentez la douceur de ses gants de soie, la fermeté de ses muscles sous l'apparat de la mitaine. Vous le suivez sans discuter, charmé. Il continue de vous causer, de tout, de rien, vous n'avez d'attention que sur ces yeux d'or qui papillonne, aux longs cils, dans votre direction. Vous ne sentez pas le fin poignard qui s'enfonce dans votre flanc - et ce que cette mort a de grossier est voulu, bien entendu. Il ne laissera aucune trace, aucun indice. Vous voyez les muscles de son cou et de ses épaules rouler sous sa peau pâle, et il vous embrasse comme pour s'excuser, mêlant son souffle au vôtre qui s'éteint.

Il ressemble à un dieu de la mort, à un dieu solaire, en cet instant, alors que la lumière de la lune l'auréole d'or pâle. Il vous sourit, alors que vous vous effondrez. Et la dernière chose que vous voyez, c'est les ténèbres qui engloutissent tout. Tout, sauf ces yeux d'or et de sable, de soleil et de vie.



III. L'HISTOIRE.





Apédémak. Un nom nubien, pour une divinité faite de soleil, de combat, de sang et de fertilité. De rouge, de feu, voici un dieu d'ordre militaire, qui était chanté avant les batailles, afin qu'il accompagne les soldats et leur confère sa force de son rugissement ancestral. Représenté souvent avec une tenue de plates et de mailles, les crocs délivrés en un cri primal et animal, il est un dieu solaire, aux yeux d'or et aux gestes brutaux et puissants avec la précision chirurgicale des félins. Il offre et prend la vie, et se fait juge et ordonnateur de batailles.

La vieille femme sourit. Le sourire tranche dans les couches de Lysander. Il ne peut s'empêcher de rendre en écho fantômatique. Mais nulle joie ne s'y inscrit. L'âgée serre la main nue du jeune homme. Sa voix fait naître les réminiscences. Le passé commun, où il a apprit à servir, mais également à tuer pour son compte. L'ancien majordome qui a offert au garçon de la rue un toit, de la nourriture et la sûreté d'un emploi. Le petit chat sauvage qui se laisse approcher, se laisse caresser, tombe amoureux de l'esprit de la vieille femme, non pas d'un amour charnel mais de celui qui lui donne envie de la protéger. Il a grandi avec cette femme qui aurait pu être sa grand-mère, lui qui n'a pas connu ses parents, pauvre hère de Londres. Il accepte de la voir mourir. Il l'accompagne jusqu'au bout du chemin, là où il ne pourra pas franchir la même porte qu'elle. Il raconte des histoires sans queue ni tête, juste parce qu'elle aime le son de sa voix, grave et posé. Ses doigts ne lâchent pas ceux de la vieille femme, même quand ils se roidissent et deviennent froid. Il finit l'histoire, comme si il pouvait l'aider en terminant, en posant le dernier mot, la dernière syllabe. Comme un mur qu'on créée, qu'on érige. Alors, sa voix s'éteint, ses lèvres se closent, et il se penche pour déposer un baiser sur le front glacé. Il serre les dents. La peau parcheminée est arrosée - plic, ploc - deux, puis trois fois, de gouttes salées.

Il se souvient, assis sur les marches du perron. Il n'est pas du genre à se plonger dans le passé. Ce qui est fait, est fait. Pourtant, en cette nuit plate et calme, il se sent volé par le destin - un jour si triste devrait voir la pluie, l'orage, le défoulement d'une nature cruelle. Mais le ciel au-dessus de lui n'est qu'une voûte comme la mer obscure, et les novas pâles et timides sont luisantes, lucioles stellaires et muettes. A moins que leurs chansons cristallines ne se brisent comme des poupées de verre, aux oreilles des hommes.

Le gamin sale qui fronce le nez en sentant les odeurs affolantes d'une tourte à la viande qu'on pose devant lui, comme un appât.
L'homme à la moustache sourit délicatement, face au gosse qui se rue sur la nourriture. Affamé. Fauve. Bestial.
Les mains souillées de pâte et de viande tiède, il observe avec méfiance l'inconnu.
Son corps maigre est grêlé ici et là d'ecchymoses, et les fleurs bleues et noires ouvrent leurs pétales cruels et douloureux.
Son oeil droit est gonflé, sûrement cogné dans une bagarre de rue. Les petits êtres y sont comme des chats, à se battre et se feuler dessus.
La proposition claque dans l'air. Simple et nette, précise. Une offrande à l'humanité.
Méfiance. Méfiance. Sursaut de l'âme.
Il hésite, ne comprend pas.
Il a huit ans.
Il a peur, il se recule.
Il pense non.
Il dit oui.


La servante fraîchement arrivée le tire de ses rêveries. Il hoche la tête. Il n'a plus rien à faire ici. Il s'éloigne de ce lieu du passé, de ceux qui n'ont été que des fantômes dans sa vie, là où Madame était son ancre.

Il propose ses services de majordome dans tous Londres, mais surtout, ses services d'assassin. Véritable ombre aux yeux de soleil, il semble ne pas exister, et paradoxalement, exister plus fort que bien des gens. Avec ses sourires pointus de félin et ses gestes délicats, il fait souvent l'affaire, charmeur, discret, impitoyablement utile et serviable.
Qui pourrait ne pas voir ses crocs et ses griffes, et l'aura de mortalité qu'il exsude comme le souffle d'un monstre ?
Qui dirait non au lion ?
IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

Prénom/Surnom: Pru.
Âge  : 24 ans.
Autres comptes : non.
Comment avez-vous découvert le forum : top site.
Comment trouvez-vous le forum : superbe, vivant, riche en idées. ♥
Avatar du personnage : ookurikara ▬ touken ranbun.


FICHE PAR FALLEN SWALLOW



Dernière édition par Lysander P. Rivendall le Jeu 13 Aoû - 16:09, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Jeu 13 Aoû - 9:46

Oh my... Quel avatar ♥
Bienvenue et bon courage pour ta fiche. Si tu as la moindre question, n'hésite pas :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Jeu 13 Aoû - 11:11

Bienvenue à toi, Lysander ! Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de la lire ~ *o*
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Jeu 13 Aoû - 11:24

Wow, Bienvenu Lysander! J'ai hâte de voir ce que ta fiche va donner!
Bon courage !

(ton avatar est trop classe!)


Dernière édition par Zedock T. Law le Jeu 13 Aoû - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Jeu 13 Aoû - 14:07

Bienvenue et bon courage pour la fin de ta fiche ! :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Jeu 13 Aoû - 14:17

Merci à vous tous, vous êtes géniaux et adorables ♥ ça fait plaisir un tel accueil, vous imaginez pas.

Je ne m'attendais pas à ce que mon avatar fasse autant parler de lui xD

Bref, j'avance tout doucement dans la fichette, j'essaye de la finir avant de fondre (foutus 30° !)

Cookies sur vous ♥
Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
Messages : 1023
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
avatar
The Cheshire Cat
Chester Winks
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Jeu 13 Aoû - 14:24

Han un autre chaaaat

Un gros chat :chock:

Bienvenu à toi ♥ Bon courage pour ta fiche !

_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Jeu 13 Aoû - 15:29



Tu es validé !



J'aurais bien aimé savoir pourquoi ce p'tit gars des rues a été choisit par un majordome prestigieux quand même. J'espère que tu en parleras en RP. Bienvenue chez nous, en tout cas.



Tu peux maintenant aller rp sur le forum ainsi que sur la chatbox (sans en abuser). N'oublie pas maintenant d'aller réserver ton avatar, afin d'être unique en ton genre. Nous nous occupons d'ajouter automatiquement sur la liste l'origine de ton personnage s'il est réincarnation.
Si tu n'as pas encore de partenaire(s) en vue, tu peux faire une recherche rp et/ou une demande de liens qui déboucherait éventuellement sur un topic. Ensuite, tu peux créer une fiche pour gérer tout ceci. Si besoin, tu peux demander un logement, et enfin mais surtout, si tu as des suggestions ou d'autres demandes, n'hésite pas à contacter l'administration.

Amuse-toi bien !

Le staff ~




Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Jeu 13 Aoû - 16:32

The Golden lion = Lannister Powa ♥

Après cette petite parenthèse, bienvenue ! :D
A tout hasard, je ne sais pas si tu connais Pierre Bottero, en tous cas ton écriture me fait un peu penser à lui !
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Jeu 13 Aoû - 19:40

Welcome petit chaton d'amour !!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Ven 14 Aoû - 7:06

*o* J'aiiiime ton perso, bienvenue~
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  Sam 15 Aoû - 16:44

Bienvenue parmi nous !!! =D

Et merci de m'avoir fait découvrir ce Dieu (les religions monothéistes sont tellement complexes qu'on est facilement découragé quand on essaie de faire des recherches par nous même :Aarg: )
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.  

Revenir en haut Aller en bas
 

(LYSANDER) the golden lion ▬ terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Garett Lannister / The Masters of Lion's (Terminée)
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Blonde contre Brune, Serpent contre Lion... [PV Alice/Terminé]
» Lysander Luke Crooks ♦ Be yourself. Terminée.
» lysander ♦ look at the stars, look all they shine for you TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rain of madness :: A Fascinating Story :: Fiches de personnages :: Fiches abandonnées-