Forum rpg victorien fantastique

Avatar dessiné - 200*320
NC-18 Y-Y-H


VOTER

Liens utiles

Rumeurs

Suite à l'épidémie de tuberculose et à l’abus de sorcelleries au cours de cette triste période, les Pénitents, une milice sans pitié qui se veut la main armée de Dieu, parcourent toujours les rues. La Reine a-t-elle perdu la tête ou le contrôle ?

Nos portraits

Boites à trésors

    
Discord          Chatbox


Brûle, brûle petite étoile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: A Fascinating story :: Gestion des personnages :: Fiches de liens
Gretel
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2015

Feuille de personnage
Métier/Occupation:
Relations:
Gretel
MessageSujet: Brûle, brûle petite étoile Mer 13 Jan - 13:35





Elinor

(Bramble)


Dashwood



- Gretel -

Nationalité : Anglaise
Mariée, bisexuelle
Herboriste au marché noir

Caractère :


Wanted
Wanted
   ►Client(s) régulier(s) (♂♀ 3 maximum)◄
Elinor se rend assez souvent au marché noir pour vendre ses herbes. Elle a quelques clients plus ou moins réguliers qui lui achètent une bonne partie de son stock, quelles que soient leurs motivations. Elle connait très peu de choses sur leurs vies mais elle est proche de certains d'entre eux. Par contre, si elle les croise ailleurs qu'au marché noir, ils deviendront de parfaits inconnus. /Toutes classes sociales/  


Wanted
Wanted
   ►Allié (♂♀ 1)◄
Elinor est plutôt seule dans la capitale. Mais elle a fini par trouver un allié ou un ami qui lui permet de se plaindre de son mari ou de se cacher quand elle se sent en danger. Bref, quelqu'un dans cette ville qui connaîtra un peu mieux sa vraie personnalité et son histoire.  


... en développement ...
Icons







Rps

Chapitre 1 :
1° Semaine infernale avec Jack Frenson - en cours -
2° Bonjour, j'ai une maladie illégale avec Nathaniel Fawkes - Abandonné -
3° Ma vie pour des cheveux d'or avec Learth Straw - Abandonné -
4° Rencontre avec Hélène de Villeneuve - en cours -
5° L'empire des sens avec Léonard Dashwood - en cours -
6° Garderas-tu le secret ? avec Joseph Lambrechts - en cours -


Relations
Prénom Nom
Léonard Dashwood
   ►Époux◄
« Si un jour je t'ai aimé, il y a longtemps qu'il est oublié » - Personne ne saurait lui tirer à la fois autant de haine et autant de crainte que ce démon au visage d'ange. Dans ses rêves, il brûle dans des flammes plus vives encore que celles qui consument leur âme. Dans ce monde, elle l'assomme de plantes apaisantes inutiles, comme si elle pouvait un jour revoir le jeune homme qu'elle aimait autrefois.  


_______________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Gretel
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2015

Feuille de personnage
Métier/Occupation:
Relations:
Gretel
MessageSujet: Re: Brûle, brûle petite étoile Mer 13 Jan - 13:35

Prologue

~ A long way to hell ~
Elinor est née Elinor Bramble, fille de parents plus pauvres que modestes. Sa mère était parfois forcée de travailler pour subvenir aux besoins de la famille, un ultime déshonneur pour sa famille. Ils vivaient dans un petit village où il n’y avait qu’herbes et champs à perte de vue. Elinor sortait peu. Elle regardait les garçons qui se battaient à quelques pas de chez elle avec des bâtons. Et elle regardait Hazel Tilney. Hazel était son aînée de deux ans, la fille d’un de ses voisins. A six ans, Elinor était fascinée par ses cheveux dorés. De cette fascination enfantine, elle fit une amitié sans failles.

La maladie de sa mère signa le début de la famine. Son père trimait jour et nuit, de plus en plus, mais la faim se fit sentir. Et avec elle, pour Elinor, une très étrange impression de déjà vu. La famine lui semblait familière. A huit ans, Elinor vit enfin sa mère se rétablir. Mais surtout, à huit ans, Elinor commença à montrer le bout de son nez. Avec Hazel, elles étaient les deux plus belles filles du village, et déjà on les promettait toutes les deux à un beau mariage. A onze ans, elle reçut un nouveau livre. Une romance, comme il sied d’offrir aux jeunes filles, une histoire d’amour qui fit briller des étoiles dans ses yeux. Jusqu’à ce qu’elle réalise que beaucoup de passages du livre lui faisaient penser à Hazel.

A treize ans, elle osa enfin le dire. L’avouer. Pas haut et fort, non, juste dans le creux de l’oreille de Hazel. Elle lui souffla ces petits mots qui leur coûtèrent si cher à l’une comme à l’autre. En secret, elles se retrouvaient. Mais c’était sans compter la famille qui s’installa au village cette même année : les Dashwood et leur fils unique, Leonard. Un bon parti, une occasion unique. Bramble et Tilney entrèrent en opposition. Elinor appréciait beaucoup Leonard, elle n’aurait su le nier. Elle se retrouva tiraillée entre le besoin de plaire à son père et son amour pour Hazel.

Ce petit manège dura six mois, qui s’achevèrent avec l’annonce fracassante de Hazel : "Elinor aime les femmes". "Comment as-tu osé ! Crève sale garce, sorcière !" – ce furent les derniers mots que Hazel entendit d’elle avant que les braises qu’Elinor lui avait lancées ne lui dévorent le visage. Plusieurs jours, Elinor resta enfermée chez elle, dévastée.

Et après ces quelques jours, elle vit briller la lumière qui la sortirait des bois obscurs. Un mot, en vérité : sorcellerie. Elle affirma que Hazel l’avait envoûtée. Avec un peu de persévérance, elle réussit à convaincre un groupe. Les cris inhumains de son ancienne amie, rongée par la douleur, suffirent à faire le reste.
"Je n'avais pas le choix."

Hazel n’était plus. La jeune fille qui avait tant fait parler par sa beauté semblait n’avoir jamais existé. Elinor était redevenue elle-même, la douce fille que rien n’entachait. Et puis il y avait Leonard. Libérée du jeu de séduction des deux familles, Elinor put le découvrir. Elle découvrit un homme tendre, doux, poète, un parfait gentleman qui aurait pu avoir sa place dans la noblesse. Irrémédiablement attirée, elle ne rejeta pas les espoirs de ses parents, pas plus que sa demande en mariage. Leonard lui proposait une vie à Londres. A seize ans, elle devint Elinor Daswhood.

Elle n’était pas dupe : elle savait que Leonard l’avait épousée pour son joli minois, pour bien présenter en société. A Londres, elle devint distinguée. Elle portait des vêtements qu’elle n’avait jusque-là fait que rêver. Au début, c’était difficile. Elle devait s’adapter au langage, à l’attitude, au paraître. Et elle découvrit le vrai visage de Leonard. Qu’il était doux, ce jeune étranger, à l’appâter avec ses chansons et ses jolies fleurs. Mais qu’il était dangereux, ce mari, prêt à la corriger si elle faisait un pas de travers, si elle prononçait un mot de trop. Alors elle joua les bonnes épouses. Les bonnes servantes, presque. Tant qu'elle paraît douce et aimante, il est de bonne humeur.

En six ans de mariage, Elinor n’a pas eu d’enfant. Ça lui vaut quelques rires en coin et quelques commentaires accusateurs. Elle ne peut pas dire qu’elle a vraiment essayé. A vrai dire, elle a trop peur de son mari. Il ne la frappe pas, car il tient trop à son beau visage, mais elle sait que ça ne va pas durer. Elle sait qu’elle a encore un peu de temps avant que sa belle-famille ne réclame un héritier pour porter le nom des Dashwood. Encore un peu de temps oui, mais si peu.

Parfois, elle regrette d'avoir sacrifié son ancienne amie à un village enragé. Elle aurait aimé que Hazel souffre à sa place. Que ce soit elle, au fond, qui se retrouve dans le four, prête à être dévorée à tout instant par ce monstre au visage d’ange qui lui sert de mari et qui, dans une autre réalité, aurait pu être celui d’une autre blonde, d’une autre menteuse.

Elle en est là. Sur le bord du four. A hésiter entre se laisser tomber dedans ou y pousser la sorcière, puisqu’il n’y a plus d’Hansel à dévorer.

_______________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Gretel
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2015

Feuille de personnage
Métier/Occupation:
Relations:
Gretel
MessageSujet: Re: Brûle, brûle petite étoile Mer 13 Jan - 13:36

Chapitre 1

~ Give me my freedom back ~
Six ans à la capitale. Six ans à supporter un mari infâme, ses sorties, ses lubies, ses domestiques-espions qui rapportent le moindre des gestes de sa femme. Six ans à sourire, à être jolie, à prendre la pose. Six ans et quatre "relations conjugales" qu'elle n'a pas réussi à fuir. Six ans, aussi, à vendre des herbes magiques au marché noir, à flirter avec la loi. Elle connaît les risques, bien sûr. Elle ne supporterait sûrement pas d'en vivre les conséquences. mais elle ne peut pas lutter. Ces herbes, c'est sa seule façon de se restreindre, sa seule façon de se protéger.
Elle se protège de la colère de Léonard, en l'apaisant avec des plantes qui affectent le comportement pour essayer de le rendre doux comme un agneau, sans avoir un succès exceptionnel. Elle se protège d'elle-même, de la rage qui enfle dans sa poitrine et qui menace de la consumer comme les flammes ont consumé le visage d'Hazel.

Cela fait six ans qu'elle s'est transformée en décoration, en simple petit accessoire accordé à la tenue de son mari. Pourtant, elle est parfois encore surprise de l'énergie avec laquelle Leonard enchaîne les bals et les réceptions, comme si sa vie se résumait à ça - et c'est vrai, dans le fond. A force de la traîner partout, il a peur de donner une impression de déjà-vu, alors il l'accessoirise encore plus. Plus de robes, des robes plus belles. Personne ne doit surpasser sa femme. Personne ne doit le surpasser lui. [... en cours ...] Une arrogance sans bornes. Rien qui ne puisse pas se corriger avec quelques herbes bien dissimulées dans ses repas...

A condition de ne pas se tromper. Il est des jours où on manque de franchir un point crucial, un point de non-retour. Des jours où son univers s'effondre presque sur lui-même. Il suffit d'une petite erreur, comme par exemple verser une plante dans la mauvaise assiette, ou se tromper dans les doses. Un rien qui mène à une maladie. Une maladie illégale, dangereuse qui, révélée, pourrait la conduire droit vers les prisons royales, droit vers la fin d'une liberté qu'elle n'a déjà plus.

Et pourtant, ce genre d'erreur excessivement dangereuse ne l'a pas arrêtée. Guérie après avoir frôlé la catastrophe, Elinor a, comme d'habitude, pris le chemin du marché noir. Pour trouver d'autres herbes, plus efficaces, et corriger le comportement de son mari sans risquer qu'il s'en aperçoive. Pour écouler ses propres herbes, celles dont elle ne se sert pas ou plus, celle qu'elle a pris l'habitude de vendre. Mais le marché noir n'est pas toujours un endroit sûr - si ce n'est jamais. Le danger est au premier coin de rue. il suffit que sa cape soit mal positionnée et elle plonge dans une spirale de danger et de rage. la rage froide et glaciale qu'elle craint plus que tout de réveiller à nouveau. Sauvée par un épouvantail dans les ruelles qui lui a appris les rudiments de la discretion, elle a pu se remettre à sa vie mouvementée.

Histoire en développement, de rp en rp, de réponse en réponse, de personnage en personnage


Fiche ouverte. Pour les liens, les rps, les câlin, tout ça.

_______________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Brûle, brûle petite étoile Mar 9 Aoû - 16:22
Hello !

Je me suis soudain souvenu de l'histoire de ta petite Elinor, et je me demandais si ça t’intéressait un lien avec Joseph :) ?

Il ne fréquente pas les bals et tout ça, mais il a des connaissances hautes placées, dont peut-être le mari d'Elinor ? Indirectement, peut-être qu'Elinor aurait pu devenir une amie de la femme de Joseph (qui expliquerait qu'ils aient continué à se voir) ?
Et puis un jour, Joseph aurait découvert, ou deviné, que ta perso' est malmenée par son mari ou alors que c'est une sorcière ~

Si tu cherches des situations aussi, on peut trouver (Joseph a un caractère assez maniable, tant que ce n'est pas de la méchanceté. Pas volontaire du moins) !
Revenir en haut Aller en bas
Gretel
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2015

Feuille de personnage
Métier/Occupation:
Relations:
Gretel
MessageSujet: Re: Brûle, brûle petite étoile Mar 9 Aoû - 21:01
Bien sûr que ça m'intéresse ^-^ Hors bals et réceptions, Leonard a d'autres activités donc c'est tout à fait possible que Joseph et lui se connaissent et que leurs femmes se soient rencontrées aussi.

De l'extérieur, le couple Leo-Eli est le plus heureux du monde. Pour deviner que Leo la maltraite il faut soit être extrêmement attentif, soit qu'elle laisse un bout de peau avec un bleu dépasser, donc il serait plus probable qu'il ait découvert son penchant pour la magie, surtout s'il traîne du côté de la forêt. (Même si en ce moment elle y va beaucoup moins).

Rassure-moi quand même, l'Ordre ne s'occupe que des créatures magiques hein, tu vas pas me dénoncer à la reine ou à l'église ? .o.

_______________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Brûle, brûle petite étoile Mer 10 Aoû - 21:22
Alors on peut dire qu'ils se sont croisés dans la forêt ? Si ça te dit un rp, ça peut se faire dans l'allée aux champignons, il y a pas plus suspicieux que de voir un sorcier traîner par là. Ou dans la clairière, elle pourrait avoir un panier avec des plantes magiques dedans. Et/ou pire, une fée en cage ou morte xD

Enfin, pour le lien on a déjà trouvé en tout cas ! Les deux couples sont des connaissances et les deux femmes sont devenues amies alors.

Et sinon non, l'Ordre ne s'occupe que des créatures magiques, il n'a pas l'obligation de la dénoncer ou de l'arrêter :)
Revenir en haut Aller en bas
Gretel
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2015

Feuille de personnage
Métier/Occupation:
Relations:
Gretel
MessageSujet: Re: Brûle, brûle petite étoile Lun 15 Aoû - 22:40
Je suis partante pour un rp du côté de la forêt ! =) Elinor est surtout centrée plantes donc pour la fée c'est rappé par contre ~ On voit par mp pour la suite ?

_______________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Brûle, brûle petite étoile
Revenir en haut Aller en bas
Brûle, brûle petite étoile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bibiche ma petite étoile filante s'est envolée
» Enfin je t'ai trouvé ...
» SEILA ✘ Si la nuit, ton coeur se voile, si tu cherches un soleil. C'est la deuxième petite étoile à droite au fond du ciel.
» Lucille Oiselle — petite étoile deviendra grande !
» Brille, brille, petite étoile ! Ou pas... [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rain of madness :: A Fascinating story :: Gestion des personnages :: Fiches de liens-
Sauter vers: