Forum rpg victorien fantastique

Avatar dessiné - 200*320
NC-18 Y-Y-H


VOTER

Liens utiles

Rumeurs

Suite à l'épidémie de tuberculose et à l’abus de sorcelleries au cours de cette triste période, les Pénitents, une milice sans pitié qui se veut la main armée de Dieu, parcourent toujours les rues. La Reine a-t-elle perdu la tête ou le contrôle ?

Nos portraits

Boites à trésors

    
Discord          Chatbox


The Sleeping Beauty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: A Fascinating story :: Fiches de personnages :: Fiches abandonnées
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: The Sleeping Beauty Mar 10 Fév - 1:16


I. NOM ET PRENOM.


• NOM : Aylin
• PRÉNOM : Maelya
• ÂGE : 25 ans
• SEXE : Féminin
• ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel
• MÉTIER : Tiens un pub dans East London
• SITUATION FINANCIÈRE : Confortable
• OCCUPATIONS/PASSIONS : Regarder les flammes, écouter diverses rumeurs, se promener.
• GROUPE : Contes
• HISTOIRE D'ORIGINE : La Belle au Bois Dormant


II. LES DESCRIPTIONS.


CARACTÈRE

Douce • Généreuse • Entêtée  • Curieuse • Ne se laisse pas marcher sur les pieds • Rancunière • Somnambule • Pyromane


Les marraines féériques de la Belle au Bois Dormant lui ont offert différents présents afin d'en faire une personne des plus délicieuse. De plus Maelya est une femme, rien qu'en cela elle ne peut être autre que l'incarnation de la perfection. ... Herm. A vrai dire elle sait se montrer très douce avec toutes personnes étant considérées comme fragiles ou qu'elle pourrait protéger. Elle n'hésite pas à venir en aide à ceux dans le besoin. Un problème et vous voilà coincé dehors pour la nuit ? Toquez à sa porte et elle ne rechignera pas à vous ouvrir et vous proposer une tasse de thé en plus d'un lit. En revanche, il vaut mieux ne pas trop abuser de ce trait de son caractère, elle déteste être prise pour une poire et à très bonne mémoire. Est très rancunière surtout. Sa vengeance peut aller d'un simple coup de pied au derrière pour vous virer de chez elle à l'invention de tout un plan vous nuire. Ou encore incendier votre maison, c'est au choix. Ainsi s'arrête là la délicieuse Maelya, celle qui sourit fréquemment et est toujours une oreille attentive. Celle qui pose des questions et s'intéresse a un peu tout, enregistrant toutes informations pouvant lui être utiles -car derrière son comptoir elle en entend des choses. Celle qui ne dors pas.
Maelya cache un secret. Un secret qui en soit n'en est pas vraiment un. Outre le fait qu'elle soit maudite par tout ce qui est épingle et ne peux s’adonner à la couture sans se piquer, elle est somnambule. Dis comme ça cela ne paraît pas si terrible. Le problème vient de la forte attirance qu'a le feu sur la jeune femme, et ce depuis toute petite. Cette dance des flammes l'a toujours fascinée et elle se plait à l'observer des heures durant. Cette fascination est telle que durant ses crises de somnambulisme elle en vient à incendier quelques trucs, par-ci par-là. Et des crises de somnambulisme, elle en fait très souvent la demoiselle. C'est presque tous les soirs qu'elle sort de son lit pour jouer avec des allumettes. Contre toute attente il n'est pas si aisé de remarquer si oui ou non elle est en plein sommeil étant donné qu'elle est capable de tenir une discussion tout à fait sensée. Certes si c'est une discussion qu'elle engage il est probable qu'elle vous parle du problème qu'ont les murs lorsqu'ils doivent déménager, mais si jamais vous lui demandez l'heure elle serait capable de vous répondre avec une étrange justesse sans même consulter sa montre.


PHYSIQUE


Elle avance, elle flotte, la frêle silhouette dans la rue sombre. Semblant dotée d'une grâce naturelle on devine aisément une dame sous son capuchon, rentrant chez elle avant que la nuit ne tombe. Une tantinet plus petite que la moyenne elle est assez fine pour que cela ne se remarque pas sans être à côté d'elle. Sans l'avoir spécialement gâtée, mère nature ne l'a pas non plus dépourvue de formes féminines. Sous sa capuche se cache un visage de porcelaine encadré de courtes mèches brunes qui vont en dégradé jusqu'à ses épaules. Elle n'est pas mal faite de sa personne la demoiselle, une visage fin, un petit nez en trompette et de grands yeux. De grands yeux qui attirent inexorablement les regards, non pas pour une quelconque beauté hors du commun ou ne sais-je quelle lueur pouvant briller dans les yeux de certains, mais par leur différence de couleur. De droite à gauche on passe du vert au bleu, et juste en dessous de son oeil bleu un petit grain de beauté comme tentant d'attirer le regard ailleurs que sur cette anomalie. Il y a bien longtemps qu'elle a cessé d'être touchée par les moqueries dû à ses pupilles bicolores et tout autant que les personnes la connaissant ont cessé de se focaliser dessus. Ainsi ont-ils pu remarquer ses lèvres roses et la petite fossette se creusant sur son menton lorsqu'elle sourit ou encore ses doigts fins bien incapables de jouer une bonne note sur un piano.
Maelya n'est pas de ceux qui ont un physique hors du commun, son joli minois ne l'est pas au point de couper le souffle du premier venu, et son style vestimentaire ne s'éloigne guère de la mode du moment. Pas de couleurs excentriques ou de jupe au dessus de la cheville, ni même de bijoux. Si ce n'est un anneau d'or à son annulaire gauche et un second anneau sur une chaîne autour de son cou.


III. L'HISTOIRE.


Qui ne connait pas l'histoire de la Belle au Bois dormant ? Si ce n'est à travers un livre ça l'est au moins par le film d'animation Disney. Pour ceux n'ayant pas fait leur devoirs, un petit rappel s'impose :
Il était une fois, dans un pays lointain, un roi et une reine se lamentant de ne point avoir d'enfant. Lorsqu'enfin le ciel leur donna une petite fille, ils organisèrent une grande fête en l'honneur de la petite princesse, conviant toutes les fées du royaume comme marraine de l'enfant. Toutes, sauf une. Alors que la fête battait son plein et que chaque fée offrait un présent à l'enfant, la dernière fée fit irruption. Furieuse de ne pas avoir été invité, elle décida de faire elle aussi un cadeau à la princesse : le jour de son quinzième anniversaire, la jeune fille se piquera le doigt sur un fuseau et tombera raide morte. Laissant le roi et la reine tout à leur peine, la fée maléfique disparue. C'est alors qu'intervint l'une des marraines de la petite, qui n'avait pas eu le temps de lui offrir son cadeau. Elle changea la malédiction et au lieu de mourir la princesse s'endormira cent ans. Ce qui devait arriver advint, et le jour de son quinzième anniversaire, la princesse se piqua le doigt sur un fuseau et s'endormie. Cent années plus tard, un prince passant dans le coin embrassa la belle endormie qui s'éveilla enfin. Et ils se marièrent, eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux jusqu'à la fin des temps, fin de l'histoire.

Il aurait sans doute plu à Maelya, si elle avait eu connaissance de cette histoire, que son histoire se finissent en happy end. Hélas la réalité ne permet pas à toutes les petites filles d'épouser le prince de leur rêve, ni de vivre 115 ans et encore moins d'être heureuses jusqu'à la fin des temps.
Ainsi Maelya naquit dans une famille des plus banale. Sa mère était couturière et son père se chargeait de tenir la boutique. Ils gagnaient assez pour avoir avoir une vie digne de ce nom sans non plus rouler sur l'or, et lui donnèrent l'amour que des parents se doivent de donner à leur enfant sans pour autant la couvrir de baiser. De par ses yeux vairons elle eut le plus grand mal à s'intégrer au milieu des autres enfants et grandi avec pour seul ami Edmond, le chien de la maison. Bien peu causant qu'un berger allemand, c'est un fait, surtout qu'il mourus le printemps de ses 10 ans. Que voulez-vous, rien n'est éternel, pas même les plus fidèles toutous. C'est une Maelya bien triste qui passa son temps à regarder les autres jouer de loin, assise sur son muret. Pendant ce temps sa mère avait bien tenté de lui apprendre à coudre, en vain. Il fallait se rendre à l'évidence, cette fillette était bien incapable de coudre une robe sans se vider de son sang tant elle se piquait chaque fois que l’aiguille passait au travers du tissu.
Ainsi s'écoula le temps, sans qu'elle ne soit jamais vraiment joyeuse. Pensez ce que vous voudrez, il est des fois où le destin semble bel et bien exister. Un beau jour, bien que le soleil ne brilla pas fortement ce jour là, un jeune garçon de quelques années son aîné s'approcha d'elle. Elle était comme à son habitude assise sur son muret, ses talons tapant doucement contre les pierres. De ses étranges yeux elle l'avait observé en silence, ne sachant s'il allait lui lancer la pierre ou si le sourire qu'il arborait était sincère.
- Moi c'est Evan et toi ?
-...
- Pourquoi est-ce que tu es tout le temps là, toute seule ?
-...
Et a chaque question elle ne savait que dire et marmonnait des choses incompréhensibles. Il revint la voir plusieurs jours et chaque jour elle osait à peine lui répondre.

- J'ai trouvé !
Cela devait bien faire deux bonnes semaines qu'il venait la voir et avait fini par prendre place à côté d'elle sur le muret. Elle s'était d'ailleurs surprise à l'attendre tous les jours, tout en sachant que même s'il lui parlait elle ne ferait que murmurer quelques mots en réponse.
- En fait c'est à cause de tes yeux si t'as peur des autres ? Pourtant ils sont beaux, tu devrais pas les cacher.
Il s'était penché sur elle pour écarter les mèches brunes de son visage. C'était encore une époque où elle refusait tout coup de ciseau pouvant montrer aux autres à quel point elle était différente. Maelya avait soudainement pris la couleur des coquelicots et dans un mouvement de surprise était tombée à la renverse. En tentant de la rattraper Evan n'avait point garder un meilleur équilibre et ils s'étaient retrouvés tous deux au sol. Il avait rit le premier et il fallait croire que ce devait être contagieux puisqu'elle avait rit aussi. A partir de là ils furent inséparables. Maelya avait finalement remplacé Edmond par un véritable être humain dont la compagnie était bien plus plaisante et les marques d'affections bien moins baveuse.
Ils passèrent bien trois ans à faire les quatre cents coups, les rues d'East London n'ayant plus aucun secret pour eux. Durant ces années la jeune fille accepta que l'on coupa ses cheveux, et lorsqu'elle eut enfin 16 ans Evan se décida à la demander en mariage. Bien sûr qu'elle accepta, ce n'était pas comme s'ils étaient bien incapable de se passer l'un de l'autre, alors à quoi bon attendre cent ans de plus ? Lorsqu'il s'agit de demander sa main à son père ce fut une autre paire de gants, mais ils finirent tout de même par avoir la bénédiction des parents de Maelya et personne n'eut à enlever qui que ce soit pour se marier en douce. Le jeune homme ayant déjà commencé à économiser travailla encore plus et l'année suivante ils purent enfin vivre d'amour et d'eau fraîche. Enfin... Sur le papier seulement, l'amour n'étant pas connu pour remplir l'estomac.
Alors les jeunes mariés investirent tout ce qu'ils avaient afin d'ouvrir un pub dans le quartier. A croire que la chance était de leur côté, les affaires tournèrent assez pour qu'ils puissent vivre sans mourir de faim. Mais comme dans tout un tas d'histoire il y a un mais, la chance ne dura pas indéfiniment. Quatre ans de vie commune et Evan disparu, comme ça. De long mois durant Maelya dû se débrouiller seule sans savoir ce qui avait bien pu advenir de son amour. Puis un jour, un jour où il faisait vraiment beau cette fois, un de ses amis lui ramena l'alliance de son époux, trouvée sur un corps totalement impossible à identifier. Bien sûr qu'elle fut anéantie. Pourtant elle continua à faire tourner le pub et les années passèrent encore en laissant sa peine se tasser doucement en son coeur sans pouvoir vraiment l'apaiser.


IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

Prénom/Surnom: Red
Âge  : 18 ans
Autres comptes : /
Comment avez-vous découvert le forum : Un partenariat :3
Comment trouvez-vous le forum : C'est zoliiii **
Avatar du personnage : Takagaki Kaede feat THE iDOLM@STER: Cinderella Girls


FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
avatar
Messages : 1014
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
The Cheshire Cat
MessageSujet: Re: The Sleeping Beauty Mer 11 Fév - 17:31


Tu es validé !



— Rebienvenue :) ! C'est bien écrit, tu as parfaitement compris le contexte et elle est adorable cette princesse ♥ ! *donne un coup de baguette magique sur son bout du nez* validée 8D ! —



Tu peux maintenant aller rp sur le forum ainsi que sur la chatbox (sans en abuser). N'oublie pas maintenant d'aller réserver ton avatar, afin d'être unique en ton genre. Nous nous occupons d'ajouter automatiquement sur la liste l'origine de ton personnage s'il est réincarnation.
Si tu n'as pas encore de partenaire(s) en vue, tu peux faire une recherche rp et/ou une demande de liens qui déboucherait éventuellement sur un topic. Ensuite, tu peux créer une fiche pour gérer tout ceci. Si besoin, tu peux demander un logement, et enfin mais surtout, si tu as des suggestions ou d'autres demandes, n'hésite pas à contacter l'administration.

Amuse-toi bien !

Le staff ~



_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
The Sleeping Beauty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SLEEPING BEAUTY~ ft. syssoï
» Episode 1 - American Beauty
» Il fallait bien la revoir un jour... [PV Beauty]
» sleeping satellite. (le 28/06 à 14h)
» ღ « Sleeping Beauty » ▬ PV Frans.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rain of madness :: A Fascinating story :: Fiches de personnages :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: