Partagez | 
 

 « I will find the truth, whatever the cost. » - Lawrence Leigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 4
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 18
avatar

Lawrence A. J. Leigh
MessageSujet: « I will find the truth, whatever the cost. » - Lawrence Leigh  Mar 6 Juin - 13:41



I. Lawrence E. A. Leigh


• NOM : Leigh
• PRÉNOM : Lawrence Alistair Jared
• NATIONALITÉ : Britannique
• ÂGE : 23 ans
• SEXE : Masculin
• ÉTAT CIVIL : Célibataire et hétérosexuel
• MÉTIER : Inspecteur en chef à Scotland Yard
• SITUATION FINANCIÈRE : Aisée
• OCCUPATIONS/PASSIONS : La lecture, la culture, apprendre des choses, les énigmes, l’escrime
• GROUPE : Conte
• HISTOIRE D'ORIGINE : Hansel de Hansel et Gretel


II. LES DESCRIPTIONS.


CARACTÈRE


Calme • Distant • Réservé  • Borné • Fier • Vif d’esprit • Courtois • Galant • Perfectionniste • Désordonné • Aimable • Ambitieux • Audacieux • Autonome • Cultivé • Sarcastique • Malin • Patient • Respectueux • Stratège • Narcissique


De prime abord, on ne peut pas dire que Lawrence soit quelqu’un de très avenant à qui on viendrait parler spontanément. Il paraît froid, distant, presque agressif parfois. Dans un sens, ce n’est pas qu’une apparence. Disons plutôt qu’il est ainsi avec les inconnus, surtout ceux qui ne lui inspirent pas confiance et également lorsque les convenances ne l’obligent pas à être aimable et courtois. Mais cette façade n’est pas là par hasard. Il est bien plus facile de se débarrasser de quelqu’un d’inintéressant lorsque cette personne ne vous aborde jamais. Bon, bien sûr, ça n’empêche pas certains de tenter l’expérience quand même, mais disons que ça fait déjà un petit tri.

En parlant de convenances et de gens inintéressants, malheureusement, ces deux-là sont de paires. Venant d’une famille noble de la société britannique, Lawrence s’en est coltiné, des réceptions où tout le gratin dauphinois était présent. Et il s’en coltine encore, grâce à sa chère mère... Enfin bref. En tous cas, bien entendu, dans ces moments-là, pas question de faire mauvaise figure et c’est ce que notre jeune aristocrate s’applique à faire, comme on le lui a appris. Non pas que ça lui déplaise forcément, mais plutôt que ça l’ennuie, et parfois profondément. Faire de nouvelles rencontres, c’est bien. Faire de nouvelles rencontres utiles, c’est mieux. Malheureusement, ça n’est pas toujours le cas. En plus, on ne choisit pas toujours ces nouvelles rencontres, pas plus que les contacts qu’on gardera, d’ailleurs. Il peut y avoir des gens très intéressants, et heureusement, c’est les rencontres que Lawrence préfère, bien entendu. Mais souvent, ce sont ces personnes très incultes et superficielles avec qui il déteste devoir parler. Mais pas le choix. Honnêtement, ce qui ne le déçoit jamais dans ce genre de réceptions, c’est la musique.

La musique, Law l’adore. Et pourtant, comble de l’ironie, il n’a jamais été capable d’en jouer correctement. En produire ne l’intéresse pas vraiment, mais c’est véritablement l’écouter qui le transporte à chaque fois. Quel que soit le genre de musique ou d’instrument, à vrai dire, tant que le compositeur était compétent. Autrement, ce qui n’est pas déplaisant lors de ces soirées mondaines est la nourriture. On y sert toujours des plats très raffinés, et notre blondinet sait toujours les apprécier. Même si, à vrai dire, manger un peu trop lui avait toujours donné la nausée et ce, depuis son plus jeune âge. Il n’a pas un appétit d’oiseau, ou pas tout le temps, mais il ne mange jamais plus que nécessaire et peut sauter un ou deux repas sans difficultés. Cependant, ce dont Lawrence a toujours eu en horreur, ce sont les sucreries. De la même façon, depuis son plus jeune âge, ce genre de douceurs lui ont toujours laissé un goût amer dans la bouche, comme si cela lui rappelait un mauvais souvenir mais dont il ne parvenait pas à se rappeler. Sûrement un traumatisme de l’enfance, enfouit dans son inconscient. Il ne le saura peut-être jamais.

En tous cas, du plus loin qu’il se souvienne, notre petit Law a toujours été un modèle de calme et de sagesse. Enfin à quelques exceptions près, peut-être, lorsqu’il était petit. Mais bon, il a très vite compris qu’il valait mieux rester dans son coin -se référer à l’histoire pour plus de détails-. Ainsi, il passa une partie de son enfance et le plus clair de son adolescence dans les bouquins. C’est là qu’il s’aperçut de la mémoire photographique extraordinaire qu’il possédait, en parvenant à retenir presque tout ce qu’il lisait, et qu’il était capable de lire bien plus vite que la moyenne. Ou… Peut-être était-ce à cause de la quantité astronomique de bouquins qu’il s’enfilait qu’il finit par développer une technique inconsciente de lecture bien plus efficace que la moyenne. En vérité, il ne saurait le dire. Enfin bref. En tous cas, lire était devenu une de ses passions. Curieusement, il parvient à s’intéresser à tout. La moindre information trouve un intérêt à ses yeux et comprendre le lien entre les choses et le pourquoi du comment est une de ses activités favorites, encore maintenant. Ainsi, l’autre partie de son temps qu’il ne dépensait pas dans la lecture, il la passait dehors, à découvrir d’autres choses par lui-même, sans les bouquins. En effet, le fait que la théorie et les livres ne faisaient pas tout fût une des premières choses qu’il comprit. Dehors, il observait donc les choses de ses propres yeux, faisait des rencontres plus ou moins intéressantes et constructives et constatait des phénomènes tout aussi instructifs que les livres. Ah, une autre passion à laquelle il dédiait une bonne partie de son temps également : l’escrime. Ce sport représentait beaucoup pour lui. Autant une activité sportive dans laquelle il pouvait se dépenser, qu’un moyen de se défendre, ainsi qu’un art à maîtriser et à pratiquer.

Mais avec cette passion pour la lecture, la découverte et la culture, vint bientôt ce qui est sûrement aujourd’hui sa plus grande passion : les énigmes. En résoudre lui permet autant de satisfaire son égo qui, on peut le dire, est assez conséquent, que de rendre service aux autres. La preuve, il en a fait son métier en entrant à Scotland Yard, bien que travailler pour les gens de son rang n’était pas toujours bien vu. Tant pis. De toute façon, il était le cinquième enfant d’une fratrie uniquement masculine. Il était plus ou moins libre de faire ce qu’il voulait. Et il y comptait bien. On parlait de son égo, c’est principalement à cause de sa situation familiale qu’il en est arrivé là. Mais il y aura plus de détails dans l’histoire. C’est vrai, Lawrence est narcissique et, en soi, assez orgueilleux, mais cela ne veut pas dire vantard. Pour lui, il sait juste ce qu’il vaut, et ce n’est pas rien, il faut se le dire, et ne laisse personne le faire douter. Il sait vendre ses services et sait également manipuler les mots avec un certain savoir-faire qui fait qu’il obtient souvent ce qu’il veut. En effet, le blondinet peut être extrêmement borné quand il veut, c’est-à-dire à chaque fois qu’il veut obtenir quelque chose en particulier, en fait.

Cependant, il y a quelque chose que Law n’a jamais pu obtenir. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’il ne savait pas lui-même ce qu’il voulait, ce qui lui manquait. Et pourtant, cette sensation de vide, de manque, a toujours été là, du plus loin qu’il se souvienne, au plus profond de lui. Une sorte de mal de vivre qui ne l’a jamais quitté, qui le rendait parfois très mélancolique. Il avait parfois ces impressions de déjà-vu ou des moments nostalgiques où il avait l’impression de toucher cette Chose qui lui manquait du bout du doigt mais l’instant d’après, Ça lui échappait, ce qui avait le don de le mettre dans une méchante rogne. Mieux valait ne pas trop l’embêter dans ces moments-là, d’ailleurs. Il a essayé de combler ce trou par beaucoup de choses mais ça n’a jamais suffi. A vrai dire, il n’y a que lorsqu’il se plonge dans les livres ou dans une affaire qu’il parvient un peu à oublier. En tous cas, c’est encore et toujours là… Ou absent, justement. Mais quoi ? Ça aussi, il ne le saura peut-être jamais.

Ah, et encore une chose… Lawrence éternue comme un petit chat mais il ne l’assume pas -bien entendu. Donc si vous cherchez un moyen de pression…-


PHYSIQUE


Comme dit précédemment, Lawrence n’a pas l’air très avenant, comme personnage. Ça ne serait pas surprenant si les passants se contentaient de l’observer, ou même de l’admirer, de loin, plutôt que de l’aborder. Après tout, il est déjà difficile de l’intercepter en pleine rue… En effet, sa démarche droite et altière ne laisse aucun doute sur son origine noble et son allure vive et rapide prouve qu’il n’a pas de temps à perdre. Tout ceci, en général, explique pourquoi on laisse le blondinet plutôt tranquille. Dans la rue, en tous cas. Et ce n’est pas lui qui va s’en plaindre. Pourtant, il n’est pas particulièrement imposant. Fin, du haut de son mètre soixante-huit -1m68-, il se fond plutôt bien dans la foule, se situant dans la moyenne. Même s’il aurait peut-être aimé être un peu plus grand afin d’avoir des membres plus allongés rien que pour la pratique de l’escrime, et ainsi disposer d’une plus grande envergure de frappe, sa taille lui convient. A contrario, être plus petit l’aurait sûrement complexé un peu plus.

En effet, notre bien-aimé inspecteur n’a pas toujours été bien dans sa peau. Des traits jugés trop fins, une allure pas assez virile. Oh, il s’en serait sûrement très bien sorti de ce côté-là s’il avait été fils unique. Malheureusement, la dureté dont peuvent faire preuve parfois les fratries envers le cadet, même sans méchanceté véritable, a eu raison de lui. Les moqueries et les surnoms reçus plus jeunes l’ont fait passer par une période peu flatteuse pour son égo. Mais c’est pas plus mal. Au final, aujourd’hui, il a réussi à acquérir une grande estime de soi qui lui permettent d’ignorer tout ce qu’on peut bien dire de lui, que ce soit en bien ou en mal. Mais là n’est pas le sujet. La finesse de ses traits et de son corps n’étaient pas les seules cibles des vacheries enfantines.

Ses cheveux ? Ça aurait pu. Après tout, ils sont d’un blond doré assez irréels. Mais non. Cela, il n’était pas le seul dans son entourage à le posséder donc ça ne faisait pas de lui le vilain petit canard. Non. Ce qu’il avait vraiment du mal à accepter, et ce qui fût sûrement le plus gros complexe de sa vie, c’était ses yeux. Ils étaient fins, bien dessinés, légèrement en amande, mais ce qui était la raison des souffrances enfantines et adolescentes de Lawrence était leur couleur. Ou plutôt, leurs couleurs, au pluriel. En effet, le cadet des Leigh était né avec l’œil droit d’un marron plutôt banal et l’œil gauche, d’un bleu électrique assez vif, qui jurait presque avec le blond de ses cheveux.

Certes, ce n’était pas forcément moche, mais cela attirait indéniablement les regards partout où il allait. Oui, ce n’était pas courant, même si, paraît-il, il ne savait quels ascendants dans sa famille avaient cette même particularité. Honnêtement, il s’était toujours moqué de qui il pouvait tenir ce caractère physique ou même, s’il le tenait vraiment de quelqu’un. Il l’avait, c’était un fait. Et ce ne fût pas un cadeau, pendant un moment. Mais tout ce ceci est à découvrir plus bas, dans l’histoire. A présent, en même temps qu’un certain narcissisme retrouvé, le jeune homme utilise plutôt cette particularité comme un atout, la mettant en valeur. Il plaque le plus souvent ses cheveux en arrière, découvrant son visage. Bon, en vérité, il n’a pas complètement perdu l’habitude de la mèche de cheveux qu’il utilisait pour se cacher plus jeune, mais elle ne cache plus autant son visage et sert plutôt d’effet de surprise à présent, dissimulant légèrement le brun de son œil droit jusqu’à ce que d’un mouvement de tête, il ne soit complètement révélé aux curieux, dissipant tout doute à ce sujet.

Cependant, bien qu’à présent il assume plus l’extravagance que lui a donné la nature, ce n’est pas pour autant qu’il y soit tombé complètement. Il continue à mettre les vêtements les plus discrets possibles, choisissant des couleurs plutôt froides et sombres, qu’il juge plus discrètes, comme du bleu nuit avec quelques touches de bleu roi, du vert émeraude ou sapin, ou encore des violets aubergines. Enfin tout cela, c’est sans compter les réceptions que sa mère s’évertue à donner en l’honneur de son fils, où celui-ci n’a pas toujours le choix de la tenue. Cependant, ce qui ne le quitte jamais, c’est sa canne. C’est toujours distingué, surtout que celle du gentilhomme qu’est Lawrence est un peu particulière. C’est une canne épée, forgée pour lui, au pommeau sculpté, en forme de tête de loup, et dont la lame argentée est très tranchante. Il ne s’en sert que pour se défendre mais cela se révèle nécessaire, avec le métier qu’il fait, ou même lorsqu’il doit arpenter des rues sombres et désertes à la tombée de la nuit. En tous cas, il en prend toujours grand soin.


III. L'HISTOIRE.


ICI, l'histoire de votre personnage, en 20 lignes minimum. Pour ceux issus de contes, légendes ou croyances, celle-ci devra contenir deux parties, que vous pouvez répartir comme vous le souhaitez. La première sera un résumé (ou non) de l'histoire d'où provient votre personnage afin que nous sachions de qui il s'agit, faute de connaître toutes les légendes, contes et divinités. La seconde sera un résumé (ou non) à partir de sa naissance dans ce monde jusqu'à aujourd'hui. Vous pouvez donc développer les deux ou faire un bref résumé d'un des deux pour vous soulager un peu la tâche.


IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

Prénom/Surnom: Undertaker~
Âge : Les 18 sont là mais les 19 ne sont plus très loin…
Autres comptes : Aucun, c’est mon premier, Milady~
Comment avez-vous découvert le forum : Un annuaire, en cherchant « forum RPG victorien » sur Google ‘^’
Comment trouvez-vous le forum : Très sympa, le design est très cool et le contexte, extrêmement intéressant, regorgeant de possibilités plus passionnantes les unes que les autres. Bref. Le genre de forum sur lequel je ne peux généralement pas résister à l’envie folle de m’inscrire, muhuhu~
Avatar du personnage : Moi-même. Enfin pas moi, moi : moi c’est-à-dire que les dessins sont de moi, bien sûr -sinon, on aurait un problème, je n’ai pas encore de yeux vairons, malheureusement. Et puis, je ne suis quand même pas narcissique à ce point… Si ?-
Enfin en tous cas, les images que j’utilise actuellement sont des fanarts de Noé, personnage tiré de Vanitas no Carte. Bien que le personnage original ne ressemble pas du tout à Lawrence physiquement, ces images, si, sans les couleurs (surtout l’avatar) donc je me permets de les utiliser momentanément le temps que je fasse mes propres dessins, si ça ne pose pas de problème ‘^’


FICHE PAR FALLEN SWALLOW



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Cheshire Cat
Messages : 1023
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
avatar
The Cheshire Cat
Chester Winks
MessageSujet: Re: « I will find the truth, whatever the cost. » - Lawrence Leigh  Mar 20 Juin - 22:34

Oh je ne suis pas encore passé te souhaiter bienvenue D:

Bienvenue ! Je suis content de voir des personnes inspirées par le contexte <3
Sache aussi que tu as un physique proche de celui de ma "duchesse", de quoi me faire perdre la tête X3

N'hésite pas si tu as des questions, et de signaler ta fiche si elle est terminée :)

_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil modo'
Messages : 94
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 23
avatar
Civil modo'
Mina Oswald
MessageSujet: Re: « I will find the truth, whatever the cost. » - Lawrence Leigh  Ven 23 Juin - 14:30

Bienvenue ! Ravie de voir des nouveaux membres franchir notre porte ♥ Si tu as des questions, comme le dit Chester, n'hésite pas ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « I will find the truth, whatever the cost. » - Lawrence Leigh  

Revenir en haut Aller en bas
 

« I will find the truth, whatever the cost. » - Lawrence Leigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» R-Truth Vs Kane
» Little Jimmy Says...Cherchons des informations avec R-Truth!
» Dolph Ziggler & Tyson Kidd vs R-Truth & Sheamus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rain of madness :: A Fascinating Story :: Fiches de personnages :: Fiches en cours-