Partagez | 
 

 Qui craint le grand méchant loup ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Qui craint le grand méchant loup ?  Ven 13 Mar - 0:25



I. NOM ET PRENOM.


• NOM : Smite
• PRÉNOM : Wolf
• ÂGE : 34 ans
• SEXE : Masculin
• ORIENTATION SEXUELLE : Tout dépends l'odeur de l'autre...
• MÉTIER : Percepteur de dette
• SITUATION FINANCIÈRE : Riche
• OCCUPATIONS/PASSIONS : Boire et fumer.
• GROUPE : Conte
• HISTOIRE D'ORIGINE : Le grand méchant loup des contes des frères Grimm 


II. LES DESCRIPTIONS.



CARACTÈRE

Colérique • Possessif • Fumeur • Vif d'esprit • Cynique • Supporte mal l'autorité •  Charismatique • Impatient • Roublard

Tu as peu de qualités Wolf, il est vrai. Mais les rares qui ont survécu n'en sont pas forcément. Tu es franc, bien trop franc. Tu n'as aucune délicatesse, et tes rapports sociaux s'en ressentent. Tu n'as pas été doué de la parole, peu entende le son de ta voix autrement qu'avec un grognement. Pour compenser, tu es observateur. Lié à ton odorat, tu es doué pour comprendre les gens, pour savoir qui ils sont. C'est plus facile pour les amener là où tu veux sur le moment. Tu n'es pas du genre à tout calculer, loin de là, c'est juste que tu peux te montrer très rusé. Mais pour la plupart, ils ne présentent aucun intérêt et tu ne perds pas ton temps. C'est à peine si tu poses ton regard sur eux.
La patience n'est pas une de tes vertus, on t'as appris à la façonner, mais il ne faut pas s'attendre à ce qu'elle soit très grande. Et elle n'a qu'un palier pour protéger les gens de toi-même. Et parfois, quand la colère que tu as laissée éclater est trop grande, il t'arrive d'avoir un semblant de remords. Ce n'est pas grand-chose, n’exagérons rien, mais peut-être est-ce le seul moment où tu sembles un tant soit peu humain. Même qu'il t'arrive d'être aimable quand tu paniques.

Tu n'aimes personne à part ta chère mère. Et encore, même elle, il t'arrive de la détester. Elle t'a enchaîné dans cette vie de servitude que tu t'imposes. Tu voulais tant qu'elle soit fière de son enfant. Et te voilà aujourd'hui presque aussi froid que la glace. Félicitations Wolf, tu t'enfonces petit à petit dans un chemin sombre et risqué pour toi... Qui sait qui s'y trouve au bout... Ne laisse pas trop approcher le gris loup de toi, car lui n'hésitera pas à te dévorer.
En parlant de l'autre, il est toujours là, à rôder. Il ne t'oublie pas, lui. Il n'oublie pas comme tu l'as effacé de ta mémoire depuis tant d'années. Peut-être avant aurait-il accepté de te garder avec lui, mais après tant d'années à l'occulter, il ne pardonne plus. Il te tue. Petit à petit, il ronge ton essence pour faire grandir la sienne, pour réussir à avoir de plus en plus emprise sur toi. Tu ne te souviens pas de ta nuit avec cette femme pour qui tu n'as aucun désir ? Ton esprit est pour toi embrumé par l'alcool, mais lui, le loup, il sait. Il a su exploiter une faille pour prendre le contrôle de votre corps et assouvir ses pulsions. Tu te crois rusé ? Il l'est bien plus. Son défaut à lui, c'est son impatience. Il souhaite tant ta destruction qu'il commet parfois des erreurs basiques. Mais tu le nies tellement que tu ne vois rien. Il arrive que des gens se posent des questions, mais toi tu t'en poses à peine. L'alcool est une bonne excuse. Faible Wolf, le Loup aura ta peau si tu continues ainsi. Mais en soi, ça vous arrange, tu aimes le mal être qu'il te procure, lui aime la souffrance qu'il t'apporte.



PHYSIQUE


Tu es bien trop grand pour ton époque, du haut de tes deux mètres et quelques. Tu domines une société qui ne te sied pas, tant ta négligence envers toi-même est flagrante et fait tâche dans ce monde de paraître. Tes cheveux châtains mi-long surplombe un front dégagé, légèrement marqué par le temps. Tes sourcils marquent souvent une expression stoïque, quoi qu'avec un léger air sévère. Et ce ne sont pas tes yeux qui vont arranger le tout. D'une couleur ambré, ils semblent pouvoir vous transpercer à tout instant, avec un petit air méprisant quand ils prennent la peine de vous remarquer. Plus jeune, ça t'a valu plus d'une bagarre qui t'ont cassé le nez deux fois déjà, on peut donc remarquer cette bosse typique, en plus des marques sur tes phalanges. Entre tes lèvres, on y croise plus que souvent une cigarette, une des rares choses qui illuminent encore ton regard. Le bas de ton visage carré est gouverné par une barbe de quelques jours, régnant sur tes joues quelques peu creusées. Quand enfin tu craches ta fumée, on peut entendre sortir de ton corps une voix rauque et grave et même dans celle-ci, on peut y ressentir une certaine froideur.  

Le jour où le Loup est de sortie, c'est un tout autre aspect que vous verrez alors. Une attitude plus agressive, plus séductrice aussi. Il saura utiliser les atouts d'un tel physique. Son regard à lui est bien plus animal, bien plus inquiétant. Là où l'autre vous transperce, celui-ci vous déchiquette avec violence, avec une arrogance si évidente. Ses traits sont plus marqués, plus hostiles. Et pourtant, il sait jouer à un jeu très dangereux pour ses victimes. Et les dents blanches peuvent alors se couvrir d'un peu de sang. Et alors, quand il sourit, ce n'est plus que pour vous détruire psychologiquement.

Pour le moment, ton cou de taureau est souvent cerclé par une chemise froissée avec une cravate ne servant que de décoration. Ta carrure te force à passer sous les mains expertes d'un couturier, pour que tu puisses avoir une chemise qui ne serrent pas tes larges épaules et qu'elle puisse se centrer à ta taille. Un pantalon tenu soit par des bretelles ou une ceinture, des chaussures à peine nettoyé porté sans la moindre chaussette, tu n'as plus qu'à remonter tes manches et te voilà fin prêt. Tu ne mets pas longtemps à te préparer, c'est le moins qu'on puisse dire. Quand il te faut sortir, un long manteau mit à la va-vite te suffit. Ta pauvre mère a bien tenté de t'offrir des vêtements bien plus nobles, mais ils restent au fond de ton placard. Mais qui sait, peut-être qu'un jour, tu trouveras une raison pour mettre enfin un veston ?


III. L'HISTOIRE.




Il était une fois, un grand méchant loup, le fruit interdit d'une louve et du Vent du nord. Vous le connaissez tous, il a été l'ennemi de plus d'une petite fille, de plus d'un cochon ou encore de plus d'un chevreau. Il a hanté vos nuits, vous a fait frissonner dans vos lits, provoqué vos pires effrois.. Ses ennemis ont été légion, il a eu le monde à ses trousses, mais aucun chasseurs n'a eu sa fourrure. On a pensé l'avoir tué plus d'une fois, laissé pour mort à chaque coup, il léchait chacune de ses plaies, et chaque cicatrices lui rappelaient que le monde ne voudrait jamais de lui en son sein. Mais ça lui allait très bien, car il ne suivait que son instinct, avec l'idée de grandir encore et encore afin de répandre  toujours plus la mort à son passage. Quand il se mettait à traquer une proie, personne ne pouvait lui échapper, son odorat ne le trompait jamais... Il n'était qu'un animal voulant vous dévorer.


Ah Wolf, que ton récit de base est banal. Tout commence avec l'histoire d'amour entre un Duc et une fille de joie au nom d'Hisbicus, ancienne favorite du Palais des Fleurs dont le rachat restera dans les annales et traité comme une reine. C'est ainsi que dans un grand appartement à Londres, tu naquis dans les mauvais draps. Tu ne manquas jamais de rien, on te laissait bien des libertés. Ainsi, tu pouvais aller chasser les écureuils dans la forêt au lieu d'écouter les leçons de tes pauvres nourrices. Il t'arrivait plus d'une fois de revenir sale, mais tu étais si heureux et souriant que ta mère se contentait de rire et de te laver. Tu voyais peu ton père et à vrai dire, tu ne comprenais pas qu'il pouvait bien être. Mais tu t'en fichais bien, te contentant d'être insouciant, malgré les moqueries des autres enfants et leurs nombreux coups. Mais en grandissant, ils t'ont rendu tout de même plus colérique, plus turbulent, pour enfin faire de toi quelqu'un d'introverti. Ainsi ton si beau sourire s'est transformé en une expression bien plus neutre, bien plus triste. Tu t'es fané auprès d'eux et finalement, tu te retrouvais seulement quand tu gambadais tranquillement dans les bois. Les années passant, tu devins un jeune adolescent aux capacités étonnante. Souffrant d'une hypersensibilité olfactive - qui permet de distinguer n'importe quelle odeur -, tu apprends bien vite à la gérer, pour ne pas devenir fou, assailli en permanence par toutes celles qu'une ville peut offrir. Mais les parfums que tu préfères, c'est bien évidemment la forêt qui te les offrent. Très vite ensuite, une aversion pour la viande rouge et le sang se fait sentir, tu ne supportes plus d'en manger. Rien qu'une odeur de cuisson peut te retourner le cœur.

Treize printemps passèrent et ton géniteur t'arracha à la nature. Sa femme n'ayant pas donné d'héritier au Duc North, il se tourna soudainement vers toi. Alors se termina ta vie de bâtard oublié dans son coin. Ne voulant rien entendre de tout cela au départ, ce fut la joie de ta mère à cette nouvelle qui te fit passer le cap. Soudainement, ton éducation devint leur priorité. On t’apprit à manier les armes, à compter et l'étiquette qui était désormais tienne. Pendant ce temps-là Hibiscus t'initia à l'art de la musique et étonnamment, le piano était le seul instrument qui trouva grâce à tes yeux. Quand ils estimèrent que tu étais prêt, l'école t'ouvrit ses bras, tandis que tu refermas tes poings sur ses élèves. Aussitôt arrivé, aussi vite renvoyé. Ton inaptitude sociale était bien trop forte alors pour qu'ils puissent tirer quoi que ce soit de toi... Alors on te bourra le crâne, au point de t'en faire oublier presque la verdure de la nature.. Et un jour, la folie s'empara de toi. Tu n'étais pas bien vieux alors, tu débutais à peine l'âge adulte la première fois où tu le vis, ce loup aux yeux jaunes. Il n'avait pas beau être menaçant, son regard t'a terriblement fait peur. C'e fut la seconde fois de ta vie que tu hurlas.

William North pris peur devant ton état. Hibiscus elle-même ne sut pas quoi faire, et ils te cachèrent de la société. Les crises étaient violentes et parfois le loup te chassait. Combiné à d'affreux cauchemars où tu te voyait dans sa peau, il te fallut trois longues années pour réussir à maîtriser tout cela, l'accepter, te résigner. On accepta de nouveau de te sortir au grand jour et manque de chance pour vous tous, tu la vit. Cette adorable fillette grimpant dans un arbre tout en étant sermonné par un autre enfant. Tout te revint soudainement, en présence de ton hallucination. Cette petite n'était autre que le chaperon rouge à qui tu avais fait tant d'horreurs. Tu t'es enfui, enfermé de nouveau, en hurlant à la mort. Et un jour, l'autre est né à son tour. Caché au plus profond de toi, il t'a permis de tout effacer de ton esprit. Oublié ton ancienne vie, oublié cette partie de toi-même si vivante. Le temps de ton acceptation était de nouveau révolu. Le loup est alors enfermé au plus profond de ta sombre personne. Pour toi, six ans sont passés sans que tu n'en gardes grands souvenirs. L'alcool ingurgitait à l'époque n'aidait en rien.

Le nouveau Wolf reprends sa vie en main alors, mais ne souhaite pas reprendre les études. North alors décide d'en faire un percepteur d'impôts pour le mettre à l'épreuve. Ce métier était parfait pour toi, tu n'avais pas à dire grand-chose au vu de ton physique peu rassurant et laissait tes poings parlaient de nouveau quand on te résistait. Les pots-de-vins sont inefficaces avec toi, même le jour où on t'offrit des cigarettes que l'ont peut trouver uniquement au marché noir. Ton efficacité s'en trouva doublé, car sans le savoir, tu consommais une magie bien particulière, décuplant tes sens et surtout ton odorat, te permettant de traquer tes proies réfractaires. Les années passent, ta nature colérique reprends petit à petit le dessus... Pas seulement la tienne Wolf. La haine qu'éprouve à ton égard l'autre grandit et dès que tu dépasses les limite de ta patience, il prend ton contrôle, te fait commettre des atrocités auprès de la gente féminine, mais t'empêche de t'en rappeler.

Aujourd'hui, monsieur North a décidé qu'il était temps. Sa femme est morte depuis deux ans déjà, il est alors nécessaire de t'enseigner tout ce qu'il y a à savoir pour gérer la banque et pour enfin devenir son héritier. Tu enchaînes donc les heures d'apprentissage avec ton travail ensuite pour satisfaire leurs désirs. L'adoption se profile, à ton plus grand regret. Tu t'éteins petit à petit, et le loup aux yeux jaunes reste à tes côtés, te consolant parfois.

Il aurait tellement plus simple de n'être que l'enfant d'une putain...


IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

Prénom/Surnom: Citrouille
Âge  : 23 hiver
Autres comptes : Aucun
Comment avez-vous découvert le forum : Par Rapunzel !
Comment trouvez-vous le forum : Très esthétique, et j'ai hâte de finir ma fiche =3
Avatar du personnage : Bigby de Fables ! *_*


FICHE PAR FALLEN SWALLOW



Dernière édition par Big Bad Wolf le Mar 24 Mar - 23:18, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
Messages : 1023
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
avatar
The Cheshire Cat
Chester Winks
MessageSujet: Re: Qui craint le grand méchant loup ?  Ven 13 Mar - 20:04

Hello gros toutou et bienvenue !

J'aime bien ton avatar, je trouve qu'il va bien au personnage ♥

Mais je pensais à vrai dire que tu étais le grand méchant loup du petit chaperon rouge ?
Car dit comme tu l'as dit, et en voyant la liste des contes et fables où apparaît « le loup » (donc le grand méchant loup, indirectement)... bah ça fait beaucoup de rôle pris pour un seul homme.
Ce que je peux te proposer, c'est de préciser qu'il s'agit du grand méchant loup des frères Grimm, si seul celui du Chaperon ne te convient pas ? (Tu pensais peut-être déjà à ça en fait. Mais c'est mieux de le noter pour ne pas tomber dans la confusion.)

Aussi, ce passage me chiffonne : « Wolf a appris à ce servir de son odorat pour retrouver les gens, et peut vous dire presque où vous êtes allés, avec qui »
car si un personnage (surtout un conte ect) peut avoir des caractéristiques hors normes pour rappeler ses origines, la façon dont tu le décris et ce que son odorat peut lui apporter frôle le pouvoir. J'aimerais que tu atténues un peu ce don, pour qu'il reste tout de même humain, même s'il possède un odorat très développé.

Ensuite, il peut avoir voyagé en travers le pays, juste qu'en sortant du royaume, la mémoire du voyageur est effacée à son retour dans la ville de The Writer. Il ne se souvient tout simplement plus de ce qui s'est passé sur les autres terres. Londres est en quelque sorte en huis clos de par ce fait, même si des importations et des exportations sont possibles. Disons que vu les conséquences, je ne sais pas si ce serait cohérent que Wolf franchisse les frontières pour récolter des dettes par exemple, en sachant qu'au retour il ne se souviendra plus de si ça a été fait ou non. À moins qu'il fasse signer des papiers ou ramène des preuves avec lui.(Preuves qui prouveraient non pas qu'il a été payé, mais qu'on ne l'a pas arnaqué notamment.)

Ou alors, il est né à Londres (comme tous les mythes), il est parti vivre ailleurs, puis il est revenu pour affaires ? (Mais alors il ne se souvient plus ou extrêmement mal de sa vie hors de la capitale.)

Et enfin, puis je te laisse tranquille promis, il y a de petites fautes à relire, surtout dans l'histoire.

Courage, j'espère que ça ne t'aura pas trop démotivé ::3: !


_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui craint le grand méchant loup ?  Ven 13 Mar - 20:48

Ok, j'ai corrigé, en espérant que ça t'aille mieux ! =3
Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
Messages : 1023
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
avatar
The Cheshire Cat
Chester Winks
MessageSujet: Re: Qui craint le grand méchant loup ?  Ven 13 Mar - 21:07



Tu es validé !



— ET VOILA MONSIEUR \o/
Si ce sont les clopes qui lui permettent d'avoir du flair et qu'il a perdu la mémoire de ce qui se passe hors de la ville, c'est bon, donc !
Tu peux aller te promener espèce de gros toutou ! Amuse toi bien :D —



Tu peux maintenant aller rp sur le forum ainsi que sur la chatbox (sans en abuser). N'oublie pas maintenant d'aller réserver ton avatar, afin d'être unique en ton genre. Nous nous occupons d'ajouter automatiquement sur la liste l'origine de ton personnage s'il est réincarnation.
Si tu n'as pas encore de partenaire(s) en vue, tu peux faire une recherche rp et/ou une demande de liens qui déboucherait éventuellement sur un topic. Ensuite, tu peux créer une fiche pour gérer tout ceci. Si besoin, tu peux demander un logement, et enfin mais surtout, si tu as des suggestions ou d'autres demandes, n'hésite pas à contacter l'administration.

Amuse-toi bien !

Le staff ~



_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui craint le grand méchant loup ?  Sam 14 Mar - 0:54

Félicitations pour ta validation,
Je ne pouvais pas laisser ta fiche se faire verrouiller sans ajouter: AAAAH BIGBY ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui craint le grand méchant loup ?  Sam 14 Mar - 0:55

Mercii ! Ahahah, vous allez pouvoir me papouiller encore plus !
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui craint le grand méchant loup ?  Dim 15 Mar - 16:55

Félicitations! Comme pour Rapu, je te souhaite plein de beaux rps. :Iiih:
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui craint le grand méchant loup ?  Dim 15 Mar - 16:58

Merci bien belle Esmeralda *_*
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Qui craint le grand méchant loup ?  

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui craint le grand méchant loup ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Qui craint le grand méchant loup ?
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête
» Qui a peur du grand méchant loup, méchant loup, grand loup noir ~ (Alex Inuka)
» Le petit méchant loup...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rain of madness :: A Fascinating Story :: Fiches de personnages :: Fiches abandonnées-