Forum rpg victorien fantastique

Avatar dessiné - 200*320
NC-18


VOTER

Liens utiles

Rumeurs

Suite à l'épidémie de tuberculose et à l’abus de sorcelleries au cours de cette triste période, les Pénitents, une milice sans pitié qui se veut la main armée de Dieu, parcourent toujours les rues. La Reine a-t-elle perdu la tête ou le contrôle ?

Nos portraits

Boite à trésors

Discord


La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane//
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: A Fascinating story :: Fiches de personnages :: Fiches validées
Mac Beth
avatar
Messages : 17
Penny Black : 81
Date d'inscription : 30/11/2017
Localisation : Sur les lieux d'un méfait

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Assassin
Relations:
Mac Beth
MessageSujet: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane// Dim 10 Déc - 18:05


I. NOM ET PRENOM.

 

 • NOM: Crane
 • PRÉNOM : Zachary
 • NATIONALITÉ : Anglaise, je crois.
 • ÂGE : 24 ans
 • SEXE : Masculin
 • ÉTAT CIVIL : Officiellement je suis célibataire et  je ne cherche absolument pas à changer de statut. Après tout, je fais partis des rares hommes de Londres à préférer la gente masculine à la gente féminine et je me complais dans ce désir que mes contemporains désignent comme une maladie. Pourtant je m'efforce de garder mes envies secrètes tout en faisant semblant de désirer certaines femmes qui en réalité ne font que me donnés des nausées !
 • MÉTIER : Assassin professionnel
 • SITUATION FINANCIÈRE : Il a assez d'argent pour vivre mais trop peu pour s'acheter un manoir. Il fait parti de la classe moyenne en somme.
 • OCCUPATIONS/PASSIONS : Mes occupations se résument à mon métier, je n'ai jamais vraiment eu l’occasion ni l'envie de me lancer dans un loisirs créatif ni d'apprendre à lire.
 • GROUPE : Littérature (ironique n’es-ce pas ?)
 • HISTOIRE D'ORIGINE : Mac Beth de la pièce du même nom de William Shakespeare.


II. LES DESCRIPTIONS.


CARACTÈRE


 Averti • Distant • Indépendant • Opportuniste • Sarcastique  • Têtu


J'aimerai pouvoir dire que Zachary est un homme facile à vivre et lui lancé des lauriers en ne lui trouvant que des qualités et en gommant tout ses défauts mais je ne pense pas qu'en faire un Gary-Sue soit la bonne décision … Alors place à l’honnêté …

Zachary Angel Crane est un être INVIVABLE !

De nature indépendante, Zack déteste se conformer aux règles et il déteste encore plus devoir supporter les idiots qui lui en dictent. Il décida alors de les éviter en se faisant le plus froid et le plus distant possible. Ce n'est pas vraiment le genre d'homme à se confier ni à pleurer sur l'épaule d'une tiers personne, il préfère tenir les gens à distance et est un très mauvais ami. Si par miracle vous réussissez à rentrer dans son cercle d'ami vous devrez supporté un homme plus têtu qu'une mule ! Lorsque Zachary a une idée en tête il n'en démord pas et es prêt à tout pour l'accomplir, quitte en venir aux mains et quitte à devoir sacrifiés des innocents. De plus, Zachary est un homme extrêmement sarcastique ! C’est simple, chacune de ses phrases est ponctuée d'une remarque sarcastique et souvent blessante. De plus, si par miracle vous réussissez à créer un lien amical avec Zachary, ou plus, et que vous réussissez à supporter son caractère de cochon, vous devrez faire face à sa jalousie maladive. En effet, le jeune homme déteste devoir partagé ses proches avec qui que ce soit ! Et vous savez ce qu'il déteste plus que de devoir partagé un proche ? C'est de passé après une tiers personne ! Ainsi si vous devenez son ami et que vous le faites passé après votre cher et tendre, vous aurez le droit à une charmante crise de nerf.

Vous l'avez compris, Zack est tout sauf quelqu'un de sociable. Cela est sans doute du à sa connaissance de notre monde et de notre réalité. Très terre à terre, Zack connait bien le fonctionnement de sa société et comme vous vous en doutez au vu de son métier, il connait bien la dure réalité de notre monde et toutes les atrocités qui s'y passe. D'ailleurs Zachary possède le don de s'habituer à certaines situation ainsi que d'utilisé ces situations nouvelles pour ses intérêts. Ainsi il n'hésitera pas à exploiter une situation afin d'en tiré un bénéfice quelconque


PHYSIQUE


Comme le voudrait son métier, Zachary est un jeune homme discret n'osant pas l’extravagance, il tente donc de rester dans les chemins battus et de rester dans les critères de « normalité » imposés par ses contemporains. Environnant le mètre soixante-dix, Zachary est légèrement plus grand que le reste des hommes de l'époque, ce qui attire légèrement l'attention. De plus, bien qu'il ai un métier plutôt … physique, on ne peut pas dire que Zack soit très musclé. Au contraire, il est même plutôt élancé, cela est sans doute dut au faite qu'il préfère l'emploi de poison et de balles aux techniques de meurtres nécessitant une certaine force.

Si il y a bien une chose dont Zachary est fier, c'est de sa chevelure. En effet, le jeune homme possède une longue chevelure rousse prenant fin aux creux de ses reins qu'il refuse de couper et ceux depuis son plus jeune age. Bien que la couleur de ses cheveux lui vaille quelques raillerie de la part de certains enfants, Zachary apprécie énormément cette couleur. Cela ne serait pas exagéré de dire que cet orange aux reflets rougeâtres est quasiment devenue sa couleur préférée !
Si vous ne prêtez pas trop attention à sa chevelure un peu trop longue pour être celle d'un homme, vous remarquerez immédiatement ses yeux marrons tirant vers les teintes claires, pouvant rappeler les teintes d'un chocolat fourré aux caramel. Mais prenez garde de ne pas tombé sous le charme des charmantes prunelles, surtout si vous êtes un beau mâle !

A part cela le physique de Zack n'a rien de très particulier, il ne possède ni tatouage, ni piercing ni aucune autre fantaisie de ce genre. Il faut dire que pour un homme voulant se faire discret et qui pourtant arbore une chevelure digne d'une femme, il ferait mieux évité les autres fantaisies.
Quant au style vestimentaire, Zack porte la plupart du temps les deux mêmes tenues. La première étant sa tenue quotidienne est plutôt classique. C'est ainsi que Zachary opte le plus souvent pour un costume trois pièces noirs qu'il s’efforce d'égayé grâce au port un veston de couleur. Ainsi, sauf si vous êtes sur sa liste de personne à tuer, vous aurez plus de chance de le trouver habillé de la sorte. Et si vous êtes sur sa liste, et bien il viendra sans doute vous visiter dans sa seconde tenue. Un simple pantalon assorti à une chemise de même couleur, le tout étant caché par une longue cape noire sous laquelle il dissimule son visage.


III. L'HISTOIRE.


 
«Je m'appelle Zachary Angel Crane. Je ne crois pas à la magie ni aux réincarnations, peut être ai je tord ? »

Tout commença en 1623, entre les pages d'une tragédie vouée à être détourné des années plus tard. Il s'agissait alors de l'histoire d'un homme, alors général de l'armée royale, poussé par sa femme à tuer le roi pour usurper sa place, ce qu'il fit. Pourtant son règne ne se passa pas comme prévu, la culpabilité le fit sombrer dans la paranoïa et la folie, le faisant assassiner ses proches et ses ennemis à tour de bras. Après avoir été responsable de nombreuses morts, dont celle de sa douce épouse qui l'avait poussé à commettre ce régicide, il fut lui même assassiner par l'un des descendants du roi qu'il avait tué. Ce général coupable de multes homicides se nommait Mac Beth, et alors que tout le monde pensait qu'il ne s'agissait que d'une fiction, les souvenirs de cette vie viendrait persécuter un jeune homme des siècles plus tard.


« Maman ! Jim n’arrête pas de dire que je suis écossais !
- Tu es écossais idiot ! Regarde tu es roux et c'est les écossais qui sont roux ! Donc tu es écossais ! »

L'histoire se poursuivit lors d'une froide journée de décembre alors qu'une pauvre mendiante était recroquevillé dans un coin, ayant près de son cœur un nouveau né chaudement emmailloté. La pauvre femme venait de donné naissance alors qu'elle n'avait plus toit ni d'argent, elle se mit donc en quête d'argent pour nourrir son bébé qu'elle avait emmailloté dans ses plus chauds habits. Pourtant la jeune femme était des plus ignorés par la population, pourtant assez aisée, qui se pressait de rejoindre le centre ville où s'installait alors le chapiteau d'un petit cirque ambulant.
Et alors qu'elle sentait le froid lui traversé les os, elle se revit quittant son Écosse natale pour rejoindre son futur époux. Elle se revit également vivre ses premiers instant à ses cotés, elle repensa à leur premier diner en amoureux, leur première fois, leur joie commune d'apprendre la venue de leur futur enfant. Ainsi que leur première dispute à propos d'un problème d'argent, la pauvre demoiselle était tombé amoureuse d'un joueur et d'un alcoolique invétéré. Plus les mois passèrent plus le ventre de la jeune femme enfla et plus son mari perdait leur argent misant toujours sur le mauvais cheval, avant d’être emporté par une cirrhose du foie. C'est ainsi qu'elle se retrouva à la rue avec pour unique richesse son enfant.
Pourtant, le froid qui lui glaçait les os ne tarda pas à la priver de cette unique richesse et malheureusement, lorsque que quelqu'un porta enfin son regard sur elle, il était trop tard.

« Voyons Jenny ! On est censé volé de l'argent pas en distribué à tour de bras !
- Oh mais … John regarde la … Elle a besoin d'aide ! »

Des mots prononcés dans le plus grand secret, devant le corps sans vie d'une mendiante tenant un nourrisson qu'ils n'avaient pas encore vu mais qu'ils ne tarderaient pas à voir lorsque le dit nourrisson se mit à hurler à plein poumons. Dès que les pleurs du petit arrivèrent aux oreilles du couple, il ne fut plus questions de dispute ou de négociation ! Jenny se précipita alors sur le corps de la jeune femme et tenta vainement de la réveiller. Alors qu'elle constata avec regret la mort de la mendiante, John prit dans ses bras le nourrisson qui ne désirait qu'un peu de lait. C'est ainsi que sur un accord commun, le couple décida de ramener l'enfant au cirque, de le nourrir et de le garder, refusant alors de laisser à la rue un enfant. C'est donc sur cette morbide anecdote que naquit Zachary Angel Crane, fils de Jenny et Jonathan Crane, artistes de cirque.

Puis, alors que l'enfant aux cheveux de feu n'avait que deux ans, Jenny et Jonathan finirent par mettre au monde leur propre fils, un petit blond qui portera le nom de James. Et, contrairement aux idées reçues, Zachary ne se mit pas à détester ou à jalouser le jeune James, au contraire, le rouquin adorait James ! Il passait le plus clair de son temps à jouer avec lui et à le taquiner.
Ainsi Zack passa sa plus tendre enfance et une grande partie de son adolescence dans ce cirque ambulant peu commun. Peu commun, c'est le cas de le dire. Ainsi à chaque fois que le cirque faisait halte dans une ville, des spectateurs se retrouvaient dépouillés de leur argent, et parfois même de leur plus beau bijoux ! Pourtant malgré cette enfance passé dans le délit, Zachary était loin d’être un garçon malheureux ! Au contraire, ce dernier était même des plus ravi de vivre dans le milieu du spectacle. Il se fit même très vite à l'idée de ne pas avoir d’attache et de voyager de ville en ville.
Sa joie fut même accroite, lorsqu'à ses 10 ans, ses parents lui apprirent quelques tours digne d'un spectacle qu'il passera son adolescence a rodé avec son jeune frère.

"Maman ... Tu crois que je malade que je suis un monstre ?"

Il n'y a pas à dire tout ce déroulait bien pour le jeune Zachary, loin de se douter de ses origines et de la triste histoire qui le conduisit à ce cirque, jusqu'au jour de sa puberté où il se mit à découvrir d'étranges sensations. C'est sous le doux soleil de mai que le cirque fit halte dans une petite bourgade assez fortunée où Zack rencontra une bande de jeune adolescent, à peine plus vieux que lui, qui étaient très attirés par une des cavalières, qui avons le était des plus séduisante. Pourtant, Zachary lui était bien plus attiré par le fils de cette dernière ayant trois ans de plus que lui. Le garçon se nommait Stephen et était, tout comme sa mère, des plus séduisant. De quoi déboussolé le rouquin qui ne comprenait pas cette attirance bien étrange pour ce si bel homme. Ne sachant quoi faire, le jeune garçon décida de tout garder pour lui, souffrant en silence de la distance entre le beau blond et lui. Dieu que c'était dur de le voir rire aux plaisanteries d'un autre que lui, de le voir tenir la main d'une jeune équilibriste. Dieu que c'était dur pour le rouquin de devoir vivre sans l'amour du blondin.
Après des mois de souffrances et de désespoirs, Zachary décida tout simplement de voler un rasoir au barbier de la ville pour se trancher les veines, préférant de loin mourir et laisser une famille accablée que vivre et souffrir. Pourtant le destin n'en avait avec le rouquin puisqu'au moment fatidique de se tailler les veines, sa mère stoppa sa main. Jenny, loin d’être aveugle avait remarqué que son aîné était loin d’être dans son assiette et décida de le suivre de peur qu'il ne commette une bêtise. Ce fut entre maintes sanglot que le rouquin finit par se tourner sa mère pensant que cette dernière étant également attiré par la gente masculine le comprendrait ou bien peut être pensait il qu'elle se mettrait à le haïr si fort, qu'elle le mettrait à mort  elle même. D'abord choquée, Jenny décida de ramener Zachary à la maison et de l'isoler dans sa caravane pensant que si il ne voyait plus Stephen, il finirait simplement par oublié. Bien évidemment cette tentative, qui ne rimait à rien soit dit en passant, fut vaine. Le rouquin pensait toujours à ce jeune homme et son amour se vit même endurcit. Finalement, ne supportant plus de voir la tristesse de son enfant, Jenny décida de mener son enquête sur le blondin afin de savoir si il était de la même "démence" que le rouquin. Elle observa alors le blondinet durant plusieurs jours, jugeant ses fréquentations, tentant de déterminer de quelques signes d'attirance pour un des deux sexes. Alors qu'elle eut finit son enquête, elle fut prise d'une étrange joie, le blond était aussi "dément", comment le savait elle ? Elle avait tout simplement aperçu le blondinet entrain d'espionner des hommes bien moins séduisant que Zack. Certes elle n'aurait pas du se réjouir d'une telle chose, mais ... Zachary aurait il encore une raison d’être déprimé ? Il allait pouvoir avouer son amour à son grand amour quitte à se prendre un rateau. Pourtant, à peine eut elle le temps d'entrer dans la caravane de Zachary que ce dernier lui annonça qu'il décida d'abandonner Stephen, évidemment cela était plus facile à dire qu'à faire. Alors, ne préférant pas remuer le couteau dans la plaie, Jenny décida de garder sa découverte pour elle laissant ainsi le duo de jeunes hommes se tourner autour sans jamais osé s'avouer leurs sentiments, et plus les années passèrent plus ils regrettaient de ne rien se dire pourtant, personne ne se décidait à faire le premier pas, malgré tout le temps qu'ils passèrent ensemble. Jusqu'au jour où le plus beau jour de la vie de Zack arriva.

"Zack ! Zack ! tu as été superbe !
- Tu le pense vraiment ?"

Il n'y a pas grand chose à dire sur ce jour là en particulier. A vrai dire ce jour fut un des plus banals pour tout les autres membres du cirque. Ils étaient alors en pleine représentation et tous était entrain de se préparer pour le final du spectacle, tous sauf Zachary et Stephen. Zack venait tous juste de finir son numéro lorsque Stephen, son beau blond vient lui adressé la parole. C'était d'abord hésitant que Zack l'écoutait le félicité puis, alors que le rouquin s’apprêtait à rejoindre son frère, Stephen le prit par le bras et l'embrassa. Ce fut à cet instant que Zachary comprit qu'il avait craint d’être repoussé, quelques années plus tôt, pour rien. Stephen partageait ses sentiments et ce fut pour lui une délivrance. Ne sachant quoi dire, il se contenta d'approfondir le baiser. C'est ainsi que le couple s’officialisait, enfin façon de parlé puisque leur relation ne fut jamais exposé au grand jour. Tout ça à cause de quelques abrutis incapable d'ouvrir leur esprits.

"Laisse nous ! Je ne veux plus te voir ! Disparais de ma vue !
- Mais ... Papa ...
- Je ne suis pas ton père !"

Quelques mois s'étaient écoulés depuis que Zack et Stephen s'étaient avoué leur amour, ils vivaient alors heureux et caché tandis que le rouquin continuait de mettre au point son numéro d’acrobatie avec son jeune frère.
Cela faisait des années qu'ils suivaient un entrainement intensif entre les répétition et les représentations du cirque. Finalement, lors d'un samedi de mai, alors que le cirque faisait halte dans une petite bourgade éloigné de Londres, les membres du cirque se mirent tous d'accord pour que les deux frères puissent montrer leur numéro au public.
Les frères furent d'abord heureux, puis excité, puis terrifié. Ils étaient habitués à la lumière des projecteurs depuis le temps pourtant ils craignaient d'échouer et de décevoir leur parents. Enfin surtout Jim, Zachary lui était surtout terrifié à l'idée d'échouer et d’être humilié devant Stephen. Étrangement, bien que les deux frères étaient terrorisé à l'idée d'échouer, aucun d'entre eux ne songea à l'idée d'y perdre la vie ! Pourtant leur numéro était à 95 % composé d'acrobaties aérienne et ceux sans filet de sécurité.
Finalement, lorsque l'heure fut venue, le duo entra sur scène et débuta leur numéro sans encombre. Chaque acrobaties étaient effectuées avec perfection et les réceptions sur les trapèzes étaient sublimes. Pourtant, bien que tout semblaient se passé comme sur des roulettes, les deux frères continuaient d’être anxieux, craignant le grand final. Peut être n'avaient ils pas si tord ? Les mains de Zachary devinrent mouates, tout comme celles de James. Alors que ce dernier s'élança dans les airs, Zack le rattrapa à peine mais … Comme vous vous en doutez, leurs mains étaient devenues mouates et glissantes … Alors que Zachary avait la tête penchée vers le sol, il sentit les mains de son frère quitter les siennes. Le roux tenta de renforcer son emprise et de se balancer pour mettre son frère en sécurité mais malheureusement, cela fut vain. Zachary, impuissant vit son frère tombé et atterrir sur le sol sous les cris d’effroi de la foule. Leurs parents coururent à la rescousse de Jim, heureusement en vie malgré son piteuse état, alors que les autres membres faisaient sortir les spectateurs dans le calme. John porta alors son fils à sa caravane alors que Jenny courut chercher un médecin. Zachary suivit alors leur père, mort d’inquiétude pour son cadet pourtant le rouquin ne put que recevoir toute la colère de son père en pleine face. Ce dernier l'insulta de tout les noms avant de le renié, sous la colère, John ne sut se contrôler, il craignait tellement de perdre l'un de ses fils qu'il ne pensa à ce que pouvait faire toutes ses atrocités au morale de l'autre.
Attristé et inquiet, Zack se précipita dans sa roulotte où il versa toutes les larmes de son corps. Après avoir été insulté et renié par un père qui l'avait toujours aimé, et après avoir blessé son frère qui pourrait sans doute y laisser la vie, il est bien naturel que Zachary ait craqué. Mais peut-être avait il un peu trop craqué, le rouquin qui se mit à craindre que son frère ne puisse jamais marcher il se mit à craindre la colère de ce dernier. Refusant de supporté un regard haineux de la part de sa famille et de ses amis, le rouquin décida de mettre dans un sac le peu d'affaire qu'il avait et de fuir, sans rien dire à personne, pas même à Stephen. Mais c'était sans compter sur l'empathie et l'amour de ce dernier à son égard ...

"Hors de question que tu parte sans moi ... Je vous aime trop pour vous savoir loin de moi Zachary Angel Crane ..."


Alors que Zachary s'affairait à faire ses bagages, Stephen entra dans sa roulotte. Le blond ne comprit pas immédiatement les desseins de son compagnon. Finalement, lorsque Zack lui expliqua son projet, le blond tenta tout naturellement de le faire rester. Puis, lorsqu'il comprit que cela ne servait à rien, Stephen décida d'abandonner sa famille pour lui, préférant vivre loin ses parents que loin de son amant. C'est ainsi qu'ils quittèrent le cirque, en emportant la caisse, pour se réfugié dans une petite ville environnante alors que tous étaient aux chevet du pauvre Jim.
Le couple passa la nuit dans une auberge avant de se rendre dans la ville la plus proche, Stephen pensait alors qu'il aurait plus de chance de trouver un emploi dans une grande ville. C'est ainsi que les deux hommes finirent par s'installer à  Liverpool où ils vécurent pendant 3 ans, sans jamais reparlé du passé et plus spécialement de Jim et du cirque, avant de partir pour Londres. Durant toutes ses années le couple comme étant de très bon ami, après tout aucun d'eux n'étaient dupe ! Ils se doutaient bien que même dans une ville aussi importante que Londres, les gens ne serait pas assez ouvert d'esprits. Finalement, après avoir enchainé des petits boulots qui ne rapportaient quasiment rien, Stephen, ne voulant pas forcer son amant à travaillé, décida de trouvé un autre emploi quitte à sombrer un peu plus dans l'illégalité. C'est ainsi que le beau blond se mit à vendre son corps, tout en gardant cela secret. C'est ainsi que le couple passa 2 années à Londres où ils vécurent heureux et cachés, jusqu'au jour où le cirque de leur enfance arriva en ville ...

"Zack tu ne peux pas continuer comme ça ! Il faut qu'on en parle !"

Lorsque Stephen en entendu parlé, il décida de tenté de convaincre son cher et tendre d'y aller. Le blond pensait alors que si Zack voyait que son frère allait bien et que ses parents ne lui en voulait pas, ils pourraient reprendre une vie normale. Pourtant Zachary ne l'entendit pas de cette oreille, toujours persuadé de l'inverse.
C'est alors qu'une dispute conjugale éclata. Rapidement, elle s'envenima et les deux hommes en vinrent aux mains. Une lutte éclata entre les deux hommes, se griffant, se giflant, se mordant, se donnant des coups de poings et des coups de pieds. Leurs cris résonnèrent dans l'appartement et transpercèrent les murs pour arrivé aux oreilles des voisins, trop lâche ou trop désintéressé pur intervenir. Finalement, en pleine bagarre, Zack poussa le beau blond qui tomba sur la table basse la tête en arrière. Le blond poussa un gémissement alors quelques unes de ses mèches dorée se teintèrent d'un rouge carmin. Pourtant cela ne fit pas cesser la bataille. Bien au contraire, l'homme se releva pour frapper son amant encore plus fort. Finalement, la bataille prit fin lorsque Zack plaqua son amant son sol et le roua de coup. Encore, encore et encore. Jusqu'à ce que le beau blond perde la vie. Alors que le blond rendit son souffle en serrant le bras de son amant, ce dernier eut … Un flash si je puis dire. Une réminiscence soudaine où il se voyait vêtu d'une majestueuse cape. Il avait une dague ensanglanté dans une main et un cadavre aux pieds. Terrifié, Zachary recula avant même de voir le corps de son amant. Une vision qui l'effraya bien plus que cette étrange souvenir.
Dans son effroi, le rouquin s'enfuya laissant le corps derrière lui.

Après de bien grandes lamentation sur le meurtre de son beau blond (je vous les épargne pour ne pas que vous mourriez d’ennui sur votre clavier ^^), Zack se mit à repenser à cette vision qu'il l'avait tant effrayé. Pourquoi était ils vêtu de la sorte ? Qui était ce mort ? L'avait ils tué ?
Finalement, lorsque le rouquin reprit sa vie, il n'osa pas remettre les pieds dans l'appartement qu'il partageait avec Stephen. Il décida donc de s'éloigné quelques temps de la capitale pour allé s'installer dans un petit village environnant.
Pourtant, sans son cher et tendre pour subvenir à leur besoin, Zack se trouva dans l’incapacité de trouver de l'argent et de survivre. Épuisé, le rouquin finit par prendre une décision, il retournerait à Londres où il survivrait comme il a toujours survit. En volant et en revendant ses nouvelles acquisitions au marché noir. Et étrangement, cela marchait, plutôt bien même.  

"Jusqu'au serais tu prêt à aller pour un peu d'argent ?"

C'est finalement au marché noir qu'il rencontra un homme qui changea sa vie. L'homme avait besoin d'un homme de main pour accomplir quelques taches étrange, comme casser les jambes d'un hommes pour commencer.
Zachary accepta, après tout mettre un coup de batte de crocket dans les jambes d'un homme c'est pas si méchant ! Pourtant, Zachary ne s’arrêta pas là, il commença par piller des corps avant de les tuer lui même. Il passa très vite de voleur à assassin sans même s'en rendre compte. Le besoin d'argent se faisait si fort qu'il préférait ne pas poser de question. Pourtant, il se passa une chose bien étrange lorsqu'il commit son premier meurtre, bon second meurtre mais premier meurtre intentionnel, il eut une nouvelle vision. Il se vit tué un homme richement habillé alors que lui même portait une tenue de l'armée. Et tout cela continuait, à chaque nouveau meurtre une nouvelle vision. Pourtant cela ne le poussa à arrêter, au contraire. Plus il avait de vision et plus il était intrigué par tout ça. Il fut prit d'une curioisité morbide qui le poussa à continuer.
De plus, Zack était bien trop rémunérer pour arrêter. De toute évidence cette ville était pourrie jusqu'aux os et avait à prit besoin d'un assassin vu tout l'argent que le rouquin se faisait. De quoi se payer un chouette petit appartement et vivre sans le prendre soucis d'argent. Par soucis de discrétion, il décida même d'investir un peu de son argent dans l'achat d'une petite filière composée de deux boutiques de jouets où il ne mettait presque jamais les pieds.
IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

Prénom/Surnom:  J'm'appelle Aurore !! Comme la belle au bois dormant ! ^^
Âge :  17 ans
Autres comptes : Nope
Comment avez-vous découvert le forum : Google est mon ami !
Comment trouvez-vous le forum : Tellement cool !
Avatar du personnage : Camus chevalier d'or du Verseau (SAINT SEIYA FOR EVER !!!)

FICHE PAR FALLEN SWALLOW


Revenir en haut Aller en bas
Baron Samedi
avatar
Messages : 392
Penny Black : 644
Date d'inscription : 18/03/2015

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Baron d'Empire
Relations:
Baron Samedi
MessageSujet: Re: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane// Lun 11 Déc - 20:46
La bienvenu jeune fripon coupeur de gorges !

Je vois que la fiche avance bien, et je sais que cela n'est qu'une ébauche, pourtant je me permets de te mettre en garde sur la question des accords "é"/"er". Je sais que c'est un vrai piège, mais il y en a vraiment beaucoup, notamment dans le premier paragraphe de l'histoire. Pour le reste à part quelques coquilles ("je me complet" par exemple) qui sauteront à la relecture, tout cela me semble prometteur ! Il y a de l'audace dans les tournures de phrase, de l'ambition même, et j'adore ça !

Une dernière remarque formelle : tu précise que Zachary ne sait pas lire, attention à ce que cela ne l'handicape pas trop, il faudra justifier comment il est arrivé à faire partie de la "classe moyenne" malgré ce handicap.

Bon courage pour la suite, on attend ça avec impatience ! =D

_______________________________________________________
~ En lui vont pullulantes toutes les vilenies dont Nature l'emplit. ~
Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
avatar
Messages : 1062
Penny Black : 966
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
The Cheshire Cat
MessageSujet: Re: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane// Mer 3 Jan - 15:59
Officiellement bienvenue :) !

Bon courage pour ta fiche, ton avatar est super bien dessiné en tout cas

__EDIT____________

Hello,

Où en es-tu avec ta fiche ? est-ce que tu as besoin d'un délai ou d'aide ?

Si je n'ai pas de réponse d'ici sept jours, je devrais malheureusement l'archiver

_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Mac Beth
avatar
Messages : 17
Penny Black : 81
Date d'inscription : 30/11/2017
Localisation : Sur les lieux d'un méfait

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Assassin
Relations:
Mac Beth
MessageSujet: Re: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane// Jeu 4 Jan - 23:36
Bonjour ! D'abord merci à vous deux pour les petits messages de bienvenue.
Et la fiche avance ! J'y travaille ! Je pensais l'avoir fini la semaine dernière mais suite à des petits imprévu j'ai pris du retard que je devrais vite rattrapé.
Désolée de ne pas avoir donné signe de vie plus tot !

_______________________________________________________

J'écoute vos plaintes en #990000
Mais si votre vie n'a que peu de vos valeurs à vos yeux,
Je vous promet une mort bien lente et douloureuse
Alors que mes pensées se tourneront vers lui en #009900
©️ Joy

Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
Messages : 37
Penny Black : 60
Date d'inscription : 16/12/2017
Localisation : Sur ton étagère.
Admin
MessageSujet: Re: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane// Mer 10 Jan - 23:53
Bonsoir Zachary !
Bienvenue parmi nous et courage pour la fin de ta fiche !

Un délai de deux semaines te conviendrait-il jusqu'au 24 Janvier ? Si jamais tu vois que c'est juste, n'hésite pas à poster un ralentissement/absence pour que nous puissions garder au chaud ta fiche sans le moindre risque
Bien à toi,
B'. :heyhey:
Revenir en haut Aller en bas
Mac Beth
avatar
Messages : 17
Penny Black : 81
Date d'inscription : 30/11/2017
Localisation : Sur les lieux d'un méfait

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Assassin
Relations:
Mac Beth
MessageSujet: Re: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane// Jeu 11 Jan - 13:33
Deux semaines devraient me suffire ! Merci de m'accordé ce petit délai !
Merci aussi pour le petit message de bienvenue

_______________________________________________________

J'écoute vos plaintes en #990000
Mais si votre vie n'a que peu de vos valeurs à vos yeux,
Je vous promet une mort bien lente et douloureuse
Alors que mes pensées se tourneront vers lui en #009900
©️ Joy

Revenir en haut Aller en bas
Baron Samedi
avatar
Messages : 392
Penny Black : 644
Date d'inscription : 18/03/2015

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Baron d'Empire
Relations:
Baron Samedi
MessageSujet: Re: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane// Ven 12 Jan - 6:42
ALORS !

Je vais faire mon tatillon chiant, mais que veux-tu je débute moi aussi, il faut faire bonne impression ahah !

La forme d'abord : je note que tu as une dent contre les accords en é/er, il y en a une foultitude. Une petite astuce : remplace le verbe à conjuguer par le verbe "prendre". Si ta phrase fait sens avec "prendre" (ex : on est sensés voler/prendre) alors on laisse l'infinitif. Si ça sonne mieux de mettre "prit" (ex : il était dévoré/prit du regard), alors il faut accorder, et en genre et en nombre s'il-vous-plait. ^^
Sinon quelques coquilles, une relecture un peu trop hâtive peut-être, la plus moche que j'ai trouvé étant "sans ce douté", mais rien de bien méchant.
Maintenant que je t'ai assez picotée avec un bâton, on peut passer à l'essentiel, à savoir que tu as un SUPER STYLE. Je l'ai déjà dit mais tes phrases sont recherchées, écrites avec goût, un vocabulaire amplement suffisant et quelques audaces qui marchent d'autant mieux que j'adore le style ampoulé. De ce côté-là c'est impecc.

Le fond ensuite : rien à redire sur le personnage, il est bien étoffé, un destin tragique et morbide, j'adore. Qu'aurait pensé ce pauvre Camus du sort que tu fais à son image, je me demande ahah ! J'ai hâte de voir ce qu'il donnera sur la scène londonienne, il va falloir trancher moult gorges pour te faire un nom dans le milieu.
Histoire de dire que je pinaille encore, si ton personnage veut faire partie de la classe moyenne, c'est à dire fréquenter ladite classe moyenne, il lui faudra une couverture efficace. Sinon, ou s'il ne voit personne, c'est plutôt un criminel tout simplement.
Dernière chose, qui pour le coup coince plus : la réaction des gens face à l'homosexualité était très violente à l'époque, rien que s'assumer homo était très dur vues les conséquences possibles. Pour te dire jusqu'au 18eme siècle en France on les cramait, et ça a cessé d'être illégal qu'en 1982 en Angleterre. C'est la seule chose sur laquelle je te demanderais quelques modifications, histoire de souligner cette particularité qui a vraiment de l'importance dans notre contexte.

Sinon, les fautes et autres machins, pour moi ça n'est pas un obstacle à ta validation, essaye juste de mettre ça au propre quand tu auras le temps.

Voila mon jugement, j'espère qu'il est pas trop méchant et qu'il est resté constructif, j'ai à m'améliorer dans ce que je fais aussi. A Chester de dire s'il valide mon analyse, mais pour moi c'est tout bon !

_______________________________________________________
~ En lui vont pullulantes toutes les vilenies dont Nature l'emplit. ~
Revenir en haut Aller en bas
Mac Beth
avatar
Messages : 17
Penny Black : 81
Date d'inscription : 30/11/2017
Localisation : Sur les lieux d'un méfait

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Assassin
Relations:
Mac Beth
MessageSujet: Re: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane// Mer 31 Jan - 14:10
Correction effectuées !
Waouh c'est fou le temps que j'ai mis XD

_______________________________________________________

J'écoute vos plaintes en #990000
Mais si votre vie n'a que peu de vos valeurs à vos yeux,
Je vous promet une mort bien lente et douloureuse
Alors que mes pensées se tourneront vers lui en #009900
©️ Joy

Revenir en haut Aller en bas
Baron Samedi
avatar
Messages : 392
Penny Black : 644
Date d'inscription : 18/03/2015

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Baron d'Empire
Relations:
Baron Samedi
MessageSujet: Re: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane// Sam 3 Fév - 17:31
Pour moi c'est tout bon, encore quelques "é/er" dissidents mais ça passera avec la pratique.

_______________________________________________________
~ En lui vont pullulantes toutes les vilenies dont Nature l'emplit. ~
Revenir en haut Aller en bas
The Cheshire Cat
avatar
Messages : 1062
Penny Black : 966
Date d'inscription : 18/12/2014
Age : 28

Feuille de personnage
Métier/Occupation: Gérant du Chafouin Palace
Relations:
The Cheshire Cat
MessageSujet: Re: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane// Dim 4 Fév - 18:52

Tu es validée !



Merci Jeremiah pour cette première validation :)

Bienvenue parmi nous Zach', officiellement !

Amuses-toi bien ♥️


Tu peux maintenant aller rp sur le forum ainsi que sur la chatbox (sans en abuser). N'oublie surtout pas d'aller tout de suite réserver ton avatar, afin d'être unique en ton genre. Nous nous occupons d'ajouter automatiquement sur la liste l'origine de ton personnage s'il est réincarnation.
Si tu n'as pas encore de partenaire(s) en vue, tu peux faire une recherche rp et/ou de liens. Ensuite, tu peux créer une fiche de lien pour gérer tous tes nouveaux copains. Puis, si besoin, tu peux demander un logement quand tu seras bien lancé(e). Tu as la possibilité t'inscrire sur la liste des métiers si tu es commerçant(e) ou médecin. Si tu fais parti d'un organisme particulier, comme par exemple Scotland Yard ou le Palais des Fleurs, tu y seras ajouté automatiquement.
Et enfin mais surtout, si tu as des suggestions ou des questions, n'hésite pas à contacter l'administration.

Amuse-toi bien !

Le staff ~




_______________________________________________________
Cliquez et votez, merci :)
                 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane//
Revenir en haut Aller en bas
La vie mouvementée d'un garçon tourmenté //Zachary Crane//
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Vestiaire des garçons
» Sandy Farmer. |Sans contrefaçon je suis un garçon ~|| Validée.
» Yuki, garçon des neiges.
» Dessins égarés ~ Lun ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rain of madness :: A Fascinating story :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: